Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mercredi 1 août 2012

Le chiffre du jour

15.163 ! C’est le nombre de chômeurs de catégorie A, c’est-à-dire n’ayant exercé aucune activité au cours du mois écoulé, que comptait le département des Ardennes au 30 juin. Que faut-il penser de ce chiffre qui a été rendu public jeudi dernier lors de la livraison par Pôle Emploi de sa batterie mensuelle de statistiques ? Pour les plus optimistes, qu’il n’est certes pas bon, puisqu’il est en hausse de 2,1 % sur un mois et de 11,1 % sur un an, mais qu’il reste acceptable étant donné qu’il représente environ 12 % de la population active ardennaise contre plus de 14 % dans des départements comme l’Hérault ou le Nord. Pour les plus pessimistes, qui ne manqueront pas de rappeler qu’il correspond peu ou prou aux populations cumulées de Rethel et de Revin qui sont tout de même les troisième et quatrième villes du département, qu’il est calamiteux puisque, avec une hausse sur un an supérieure de 3,3 % à celle connue par l’ensemble du pays, il accentue encore l’écart qui nous sépare déjà dramatiquement de la moyenne nationale. Quant au MRC 08, qui se situe entre les 2 catégories précédentes, il considère que ce chiffre, incontestablement mauvais, n’est pas une surprise mais seulement le reflet inévitable du poids plus élevé qu’au niveau national de l’industrie - tout particulièrement de la sous-traitance automobile et de la métallurgie - dans l’économie ardennaise (26 % contre 20 %) alors que ce secteur est celui qui est le plus touché par la crise. Dans ces conditions, nous voyons mal, hélas, les raisons qui permettraient d’espérer une amélioration rapide sur le front de l’emploi dans le département...

Aucun commentaire: