Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mercredi 7 juillet 2010

Transport des lycéens : la Région refuse de prendre le relais du Conseil Général


Petit retour en arrière ! Depuis la création des collèges en 1963, le Conseil Général des Ardennes a pris en charge non seulement l'organisation, mais aussi l'intégralité du coût du transport de tous les élèves dans le département, depuis la première année de maternelle jusqu'à la dernière année de lycée, à la seule condition que le déplacement soit supérieur à 3 kilomètres. Cependant, pour faire face à l'augmentation d'au moins 10 % de ses dépenses sociales attendue cette année, l'assemblée départementale, sur proposition de son Président le sénateur UMP Benoît Huré, a voté en mars le principe de la fin de la gratuité des transports scolaires et en mai l'application de ce principe aux seuls lycéens. Le Conseil Régional, dont l'une des principales compétences est l'entretien des lycées, a alors été sollicité pour assumer, au moins partiellement, le coût financier désormais laissé à la charge des familles. Sa réponse, qui a pris la forme d'un voeu voté le 28 juin par la seule majorité de gauche et dont le texte figure ci-dessous, a le mérite d'être sans ambiguïté :

"Dans sa séance du 21 mai dernier, le Conseil général des Ardennes a décidé de supprimer la gratuité des transports scolaires pour les lycéens. Dorénavant, les familles devront payer entre 50 et 200 euros par élève sur la base d'un quotient familial.
Cette décision va se traduire par une aggravation de la situation sociale des familles et renforcer les difficultés d'accès à la scolarité pour de nombreux jeunes. Une des propositions avancées par le Conseil général consiste à demander au Conseil régional de participer au financement des transports scolaires pour les lycéens.
Nous tenons à réaffirmer qu'il ne s'agit pas d'une compétence de la Région et qu'il serait particulièrement injuste de faire peser sur une autre collectivité territoriale le désengagement financier de l'Etat.
C'est pourquoi le Conseil régional souhaite que le Conseil général des Ardennes cherche à maintenir la gratuité totale des transports scolaires sur son territoire. Cette disposition qui existe depuis 1963 constitue un acquis pour le développement des missions de l'école publique."

Le Conseil Régional a donc dit non ! Il sait que rien n'oblige le Conseil Général à assurer gratuitement les transports scolaires, mais il ne déliera pas pour autant les cordons de sa bourse pour aider les familles des lycéens ardennais. Pour le MRC 08, cette décision, qui semble avant tout motivée par la volonté d'une collectivité de gauche de ne pas tendre la main à une collectivité de droite, est fortement regrettable. Dans la période de difficultés que nous connaissons actuellement, l'heure ne devrait pas être aux bisbilles bassement politiciennes, mais à l'union de tous les acteurs politiques pour soulager au quotidien les difficultés de nos concitoyens ...

1 commentaire:

arduinna a dit…

je vais finir par penser que nos élus n'en ont pas grand chose à faire des simple citoyens. Ils doivent vivre dans une bulle complètement coupée de la realité