Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mardi 6 juillet 2010

Le chiffre du jour !


2.688 euros ! C’est le montant versé à ce jour par l’Etat pour dédommager la ville de Charleville-Mézières des frais que lui a occasionné la campagne de vaccination contre la grippe A H1N1. Cette pandémie (c’est la même chose qu’une épidémie, mais en beaucoup plus grave !) qui a abouti au 15 juin 2010, d’après les chiffres de l’OMS, à 18.156 décès dans 213 pays n’a bien sûr pas épargné la France (312 décès à comparer aux 1.500 qu’entraîne au minimum chaque année la banale grippe saisonnière) ni les Ardennes qui ont versé leur tribut à la maladie avec … une victime dûment identifiée. Il fallait donc y faire face, tâche à laquelle les services de l’Etat, relayés par une partie du corps médical et la totalité des médias de masse, se sont attelés avec un zèle impressionnant et une réactivité remarquable.

Les collectivités locales ont aussi été impliquées dans cette gigantesque mobilisation, avec l’achat de petits équipements pour leurs administrés (masques respiratoires et désinfectant essentiellement) et parfois la réquisition de locaux pour servir de centres de vaccination. A Charleville-Mézières, ces dépenses de fournitures se sont élevées à 22.332 euros et le coût engendré par la mise à disposition du complexe sportif du Mont-Olympe pendant 4 mois est estimé à environ 25.000 euros. Soit un total dépassant les 47.000 euros ! Le dédommagement versé par l’Etat est donc loin, très loin d’être à la hauteur des frais engagés alors qu’une circulaire datant du 22 octobre 2009 prévoit explicitement le remboursement des collectivités. Pour le MRC 08, il est donc grand temps de rappeler l’Etat à ses engagements, comme l’a fait courageusement Villeurbanne dès le 1er mars, puis 22 autres grandes villes de France toutes tendances politiques confondues le 18 du même mois …

Aucun commentaire: