Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

dimanche 26 août 2007

Une élection sans surprise


L'élection sénatoriale partielle provoquée par la démission au début du mois de juillet de Maurice Blin vient de se dérouler. Sans surprise, c'est Marc Laménie qui bénéficiait du statut "d'héritier" désigné et de l'investiture officielle de l'UMP qui l'a emporté. Cependant, par delà la chronique de cette élection programmée, la fédération MRC-08 constate 3 éléments:
- le scrutin mis en place à une époque où il fallait récompenser les conservateurs les moins rétrogrades pour leur ralliement à la République a encore une fois parfaitement joué son rôle. La surreprésentation des campagnes n'a laissé aucune chance à la Gauche de l'emporter.
- le remplacement d'un sénateur centriste par un membre de l'UMP est un non évènement. Maurice Blin avait toujours soutenu la politique du gouvernement depuis 2002, Marc Laménie fera de même. La seule différence est que la situation sera plus claire.
- le report des voix entre les 2 tours s'est mal effectué à Droite, ce qui prouve que le choc des ego voire des ambitions entre les candidats de l'UMP a laissé des traces. Cette situation pourrait ouvrir des perspectives intéressantes lors des sénatoriales de l'an prochain.

La séquence électorale très chargée de 2007 est maintenant terminée. 2008 sera une année tout aussi riche en élections. Locales cette fois, elles conviendront mieux au MRC-08 qui veillera à y prendre toute sa place.


Aucun commentaire: