Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

dimanche 30 septembre 2007

Un changement intéressant chez les socialistes

Jeudi dernier, les 690 (ah, ces chiffres officiels!) adhérents du Parti socialiste dans les Ardennes à jour de leur cotisation au 31 décembre 2006 étaient appelés à un vote interne pour désigner le successeur de Saint Augustin, pardon d'Augustin Ballot (avec une majuscule, s'il vous plait), au poste de 1er secrétaire de la Fédération. Deux choses étaient certaines: ce serait une femme puisqu'aucun homme ne s'était jugé digne d'être candidat à cette fonction pourtant éminemment stratégique, et elle serait élue au 1er tour puisqu'elles n'étaient que 2 à postuler, Elisabeth Husson et Annie Flores. Tous les pronostics donnaient la première, qui avait été conseillère régionale et candidate du parti aux élections sénatoriales et qui est aujourd'hui adjointe à la mairie de Sedan, largement favorite devant la deuxième qui ne pouvait faire valoir que son mandat actuel de conseillère municipale de Haybes et son statut de déléguée de cette commune à la Communauté de communes Ardennes Rives de Meuse. C'était donc le pot de fer contre le pot de terre. Et que croyez-vous qu'il se passa? Le pot de terre l'emporta avec 55,62% des suffrages exprimés par les 341 votants.
Annie Florès est donc à l'issue d'une élection à l'américaine (50% d'abstention, comme pour les présidentielles dans ce temple de la démocratie) la nouvelle 1ère secrétaire fédérale socialiste du département des Ardennes. En bonne logique, puisqu'il s'agit d'un évènement qui concerne une formation politique autre que la nôtre, nous devrions au MRC-08 nous contenter d'en prendre acte. Nous n'en ferons rien. Pourquoi? Parce que nous connaissons de longue date Annie, dont nous avons pu apprécier le militantisme sur le terrain, les efforts qu'elle a fournis sans compter pour obtenir la réélection de Philippe Vuilque et la courtoisie dont elle a toujours fait preuve à notre égard dans un contexte pourtant hostile. Nous tenons donc à lui adresser nos plus vives félicitations pour sa brillante élection. Par ailleurs, nous espérons que, sous son impulsion, une ère nouvelle s'ouvrira dans les relations entre nos 2 mouvements, basée sur la confiance, le respect et la prise en compte de nos intérêts réciproques. Des échéances lourdes de conséquence se profilent, gageons qu'elles seront l'occasion de ce rapprochement...

2 commentaires:

Tom a dit…

Il n'y a que vous qui êtes surpris. C'était quand même courru d'avance, il me semble.

mrc-08 a dit…

Visiblement, vous avez des infos meilleures que les nôtres. D'après "l'Ardennais", la favorite était Elisabeth Husson et c'était également elle que les rumeurs glanées ci et là auprès d'adhérents socialistes donnaient gagnante. Le résultat a été inverse, nous en sommes effectivement surpris, mais encore une fois, quitte à nous répéter, agréablement surpris!