Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mardi 19 octobre 2010

Retraites : la mobilisation ne faiblit pas à Charleville-Mézières !


Dans la série des actions contre la "réforme" des retraites qui a commencé le 07 septembre, c'était aujourd'hui le 6ème épisode ! Pour éviter la lassitude tout en attirant l'attention des médias, les excellents metteurs en scène que sont les membres de l'intersyndicale ardennaise devaient sortir de l'ordinaire. Ils ont donc décidé d'organiser un rassemblement au point le plus stratégique du chef-lieu du département, le pont des deux-villes, à l'heure la plus fréquentée, celle de la pause de midi ... puis ils ont fait passer le cortège sur l'axe le plus névralgique de la ville, la voie rapide, avant de rallier la Préfecture afin que le plus haut représentant de l'Etat dans le département puisse, des fenêtres de ses appartements, voir et entendre l'ampleur du mécontentement. Un joli scénario qui nécessitait cependant, sous peine de faire un bide, un nombre de figurants prêts à défiler pendant plusieurs kilomètres au moins aussi important que le 12 octobre. Heureusement, ce fut le cas puisque les manifestants, renforcés par les chauffeurs de bus de la TAC qui avaient consciencieusement aligné leur outil de travail le long de l'avenue De Gaulle, ont été peu ou prou aussi nombreux que la semaine précédente ! Ce sont donc à nouveau près de 10.000 personnes qui ont battu le pavé pour crier, malgré une présence policière plus importante et plus visible que lors des manifestations précédentes, leur opposition à la contre-réforme concoctée par un gouvernement qui décidément ne comprend rien au film qui lui est présenté. Pourtant, maintenant, il y a urgence, sauf à prendre volontairement le risque d'un dérapage dont personne ne peut dire sur quoi il pourrait déboucher...

Aucun commentaire: