Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

vendredi 23 mai 2008

Tous unis pour sauver le CEC



Ce soir, à 18h00, à l'initiative du comité "Ardennes tiens ferme", une action de grande ampleur destinée à protester contre la fermeture envisagée du Centre d"Entraînement Commando de Givet a eu lieu dans la cité de Méhul. Des dizaines d'élus de tous horizons politiques, de la Pointe bien sûr mais aussi de Charleville-Mézières et de plusieurs autre communes du département, se sont réunis sur la place Carnot en compagnie de représentants d'associations patriotiques, de syndicalistes, de militants politiques et d'une foule de plusieurs centaines d'anonymes. Accueillis par un bref discours de Bernard Meunier, maire-adjoint de Givet, qui a précisé les modalités de la manifestation qui devait suivre, ils ont ensuite été harangués par Claudine Ledoux, maire de Charleville-Mézières et initiatrice du comité "Ardennes tiens ferme" qui a rappelé que notre département ne pouvait pas, du fait de son histoire récente très particulière et du lien extrêmement fort qui en a découlé entre la population et l'armée, être traité comme n'importe quel autre territoire de notre pays.



Puis ce fut au tour de Claude Wallendorff, maire de Givet et nouveau conseiller général du canton, de prendre la parole. Visiblement très ému, il a prononcé un brillant plaidoyer pour le maintien du CEC à Givet et du 3ème Régiment de Génie à Charleville-Mézières en structurant son argumentation autour de 2 axes: l'impact économique et social désastreux qu'engendrerait la fermeture de ces garnisons qui injectent chaque année dans l'économie locale respectivement 5 millions et 30 millions d'euros, ainsi que la nécessité pour tout homme politique de respecter ses promesses électorales, qu'il s'agisse d'un élu local ou du Président de la République auquel il a rappelé les engagements qu'il avait pris lors de sa visite dans les Ardennes en décembre 2006. Le 1er magistrat givetois a également informé la foule qu'un service de bus serait mis en place pour permettre à la population de la Pointe d'assister vendredi prochain à la manifestation prévue sur la place ducale à Charleville-Mézières.



Le cortège s'est ensuite rapidement formé et il s'est rendu au mess des officiers en passant par la rue semi-piétonne, où les magasins avaient pratiquement tous baissé le rideau en signe de solidarité, et par l'axe majeur reliant le pont sur la Meuse au rond-point situé à l'entrée sud de la ville. Un dépôt de gerbe a alors eu lieu symboliquement devant le mess, puis la foule a respecté une minute de silence, imitant en cela le rituel en usage lors des cérémonies mortuaires. Le cortège s'est ensuite dispersé, laissant chacun discuter avec ses amis, ses connaissances, voire les partenaires politiques avec lesquels un contact direct était souhaité (petite précision du MRC-08: cela s'appelle la confirmation d'un premier appel du pied!). Tous avaient le sentiment d'avoir accompli leur devoir, mais beaucoup ressentaient le besoin de mener le combat jusqu'au bout et ont d'ores et déjà pris l'engagement de se retrouver vendredi prochain.

4 commentaires:

jcvb a dit…

Ainsi, personne n'a dénoncé l'imposture des élus UMP qui ont voté à Paris les lois iniques qui condamnent les services publics !!! il faut dénoncer publiquement cette attitude le 30 mai : la droite sarkozienne a investi le comité "ardennes,tiens ferme" pour masquer ses responsabilités écrasantes dans ce dossier!! jcvb

Ophélie a dit…

Cette mobilisation n'a certainement pas été mise en place pour que la "gauche" et la "droite" s'affrontent et encore moins pour qu'elles règlent leur compte!
Plus nombreux seront les Ardennais, plus il y aura des chances d'être "entendu" jusqu'à Paris!
A mon avis,les conflits politiques entre la "gauche" et la "droite sarkozienne" (comme vous dites) ne doivent pas entrer en vigueur dans cette mobilisation.

jcvb a dit…

Cette mobilisation fait suite au vote des élus de droite au parlement qui condamne les Ardennes (et d'autres régions) au dépérissement!! l'union sacrée des pompiers et des pyromanes me semble bien peu efficace -l'histoire le prouve amplement! vous avez parfaitement le droit de soutenir la droite...acceptez donc les conséquences de sa politique!! ...expliquez moi pourquoi les élus UMP ou apparentés(huré,poletti,warsmann,ravignon,wallendorf...)ne seraient pas "entendus" à Paris???c'est trop facile d'avoir deux discours ...pour abuser les électeurs ardennais!!

Ophélie a dit…

Moi, fille d'ouvriers, soutenir la droite?
Vous êtes loin du compte très cher jcvb!
Mes points de vues et pensées sont plutôt en accord avec la gauche!!
Maintenant je pense que cette mobilisation n'a pas été mise en place pour qu'il y ait un règlement de compte!!!
Ce n'est pas réglant les comptes lors cette mobilisation que les Ardennes seront sauvées!!!