Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mardi 26 août 2008

Vers une gestion économe des deniers publics?

30 000 euros! Voilà la somme que consacrait annuellement la Communauté de communes des Trois cantons aux voyages à l'étranger de certains de ses dirigeants. Ces déplacements au Canada, au Gabon et en Hongrie, dont l'objectif était soit de nouer des liens commerciaux soit d'aider au développement, coûtaient donc chaque année l'équivalent de 2 emplois à plein temps rémunérés au SMIC... avec des retombées pour le moins incertaines. C'est donc très logiquement que ces voyages aux frais de la princesse ont fait débat, dans la population qui a choisi lors des élections cantonales de mars de renvoyer dans ses foyers Michel Marchet, le Conseiller général de Carignan qui présidait jusqu'alors la Communauté de communes, et parmi les élus à tel point que Jean-Luc Warsmann, le nouveau président de cette intercommunalité, a décidé de les supprimer.
Le MRC-08 se réjouit vivement de cette décision qui a été annoncée quelques jours seulement après l'abandon du projet de construction d'un pont à haubans inutilement somptueux à Givet. Nous espérons que ces deux volte-face augurent d'une gestion plus raisonnable ou plus raisonnée des deniers publics dont on ne rappellera jamais assez qu'ils proviennent pour partie des impôts payés par une population qui n'a rien de richissime. Si tel était le cas, nous souhaiterions toutefois que cette nouvelle façon d'aborder les dépenses soit étendue aux aides accordées aux entreprises afin d'éviter de connaître à nouveau des scandales comme ceux de Thomé-Génot, Lenoir et Mernier ou encore GTS Automotive. Et puisque nous en sommes à ouvrir des pistes, nous suggérons aussi qu'une partie de l'argent économisé sur la construction du pont de Givet serve à abonder les 4 millions d'euros si chichement promis par l'Etat dans le cadre du Contrat de site dont bénéciera cette ville pour “compenser” la fermeture du CEC.

1 commentaire:

Ophélie a dit…

Je sais qu'il ne faut pas se réjouir trop vite mais on dirait qu'en ce moment les bonnes nouvelles sont au rendez-vous!