Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

dimanche 6 septembre 2009

Jean-Pierre Chevènement prêt à discuter "sans exclusive" avec Bayrou et la gauche


"Le président du Mouvement républicain et citoyen (MRC) Jean-Pierre Chevènement s'est déclaré prêt, samedi à Toulouse, à discuter avec le président du MoDem François Bayrou et avec la gauche "sans exclusive" d'un "projet républicain pour répondre à la crise". "François Bayrou a déclaré vouloir tendre la main à la gauche. Ma réaction est qu'il ne faut pas manifester de sectarisme, il faut discuter du fond, et particulièrement de l'Europe avec M. Bayrou", a déclaré à l'AFP M. Chevènement, en marge de l'université d'été du MRC, ce week-end à Toulouse. "M. Bayrou a voté pour la constitution européenne. Nous, nous disons à regrets: l'Europe telle qu'elle se présente aujourd'hui n'est pas la solution, elle est le problème. Il faut la remettre sur ses pieds. C'est de cela que nous sommes prêts à discuter avec M. Bayrou, et avec l'ensemble de la gauche sans exclusive", a-t-il dit.

François Bayrou a approuvé la main tendue de son parti à la gauche vendredi, lors de sa rentrée politique à l'occasion de l'ouverture de l'université d'été de son parti à la Grande-Motte (Hérault). "
Pour remettre la République sur ses pieds, pour faire triompher le politique par rapport à la logique des marchés financiers, nous avons besoin de tout le monde, de M. Bayrou mais du NPA aussi, plus exactement de l'ensemble des électeurs qui se reconnaissent dans la démarche des formations de gauche ou alternatives au sens large", a estimé M. Chevènement. "On s'interroge sur la gauche, ses perspectives. Nous évoquons un projet républicain, non seulement pour la France mais pour l'Europe, pour sortir l'humanité toute entière de la crise actuelle. Il faut le faire gagner avec tous ceux qui peuvent le soutenir", a-t-il poursuivi.

Le MRC "pèsera" sur les prochaines présidentielles. "Nous avons un réseau d'élus, des sympathisants, nous avons une réflexion, une qualité d'écoute dans le pays qui peuvent nous permettre de contribuer positivement à une issue progressiste pour la France", a affirmé M. Chevènement. L'université d'été du MRC est consacrée à "la désuétude du modèle social démocrate et à l'actualité du modèle républicain face à la crise". M. Chevènement prononcera le discours de clôture dimanche, après un débat sur la "mort du modèle social-libéral", auquel participeront Jean-François Kahn (MoDem) et les socialistes Arnaud Montebourg et Paul Quilès."

(Dépêche AFP, 5 septembre 2009, 14h25)

4 commentaires:

gauchedecombat a dit…

Chevènement est tombé bien bas...

mrc-08 a dit…

Si on reste dans la configuration politique actuelle, la victoire du candidat de l'UMP est certaine en 2012. Il faut donc en sortir. Cette proposition a au moins le mérite d'essayer de faire bouger les lignes. Sera-ce suffisant ? L'avenir le dira...

jcvb a dit…

Bayrou est de droite et le Modem va pratiquer des alliances à géomètrie variable aux régionales....selon les opportunités et les ambitions personnelles des uns et des autres !! que la Gauche s'allie avec le modem , voilà le meilleur moyen de faire gagner l'UMP en 2012 ! C'est un programme alternatif vraiment de Gauche qui fera bouger les lignes ,pas les combinaisons politiciennes . JCVB

Ophélie a dit…

Voilà le genre de préjugés, d'idées toutes faites que l'on entend à chaque coin de rue... Bayrou est sans cesse repoussé! Sa position au Centre, au Modem le rend quasiment impopulaire! Il est considéré comme une 'balance' qui penche une fois à Gauche, une fois à Droite lorsque ça l'arrange en quelque sorte! Chacun se fait son opinion la-dessus; personnellement je ne suis pas d'accord avec cette image, mais par définion, Centre c'est ni Gauche ni Droite alors pourquoi aller chercher des complications, pourquoi l'accuser de pencher d'un côté ou d'un autre?
Le principal ici est le possible accord que se proposent J-P Chevènement et François Bayrou et qui ne pourra être que bénéfique pour la Gauche! Certes ça ne résoudra pas les divisions qu'il existe actuellement au sein même de la Gauche mais le fait de "s'allier" avec le Centre ne peut pas faire de mal particulier, surtout lorsqu'il s'agit d'un poids à avoir pour de futures élections qui s'annoncent assez cahotiques pour la Gauche si rien ne s'arrange pour elle d'ici là! Il faut aussi penser de façon stratégique parfois...