Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

dimanche 30 août 2009

Défibrillateurs dans les Ardennes : LE site à connaître impérativement !


Quelle magnifique invention que le défibrillateur automatique! Petit appareil portable de la taille d’une sacoche fonctionnant au moyen d’une batterie, il permet d’analyser par l’intermédiaire de 2 électrodes collantes le rythme cardiaque de toute personne de plus d’un an victime d’un malaise cardiaque et, si nécessaire, d’envoyer un choc électrique ou défibrillation. D’après les spécialistes, s’il est utilisé rapidement (il faut entendre par là dans un délai inférieur à 3 minutes) et s’il est accompagné par une réanimation cardio-pulmonaire (alternance de massages cardiaques et de bouche-à-bouche), il permet de faire passer la chance de survie de la victime de 4 % (autant dire rien) à 40 % (presque une vie sauvée sur 2 malaises).

Devant ces chiffres à faire pâlir d’envie les apôtres du tout répressif sur les routes, les pouvoirs publics ont décidé le 04 mai 2007 que "toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe", qu’elle possède ou non une formation aux soins de 1er secours. Cette mesure, incontestablement excellente, nécessite toutefois une condition pour être pleinement opérationnelle : il faut que la population sache précisément où se trouvent ces appareils qui donnent une chance supplémentaire à la vie. C’est ce qui a amené Jean-Luc Lemaire, un carolomacérien exerçant le métier d’instructeur professionnel aux techniques de 1er secours, à réaliser, d’une façon totalement bénévole et désintéressée à laquelle le MRC 08 tient à rendre hommage, une carte localisant tous les défibrillateurs qu’il a pu recenser dans les Ardennes.

Même si ce document n’a pas encore l’exhaustivité que son auteur souhaiterait, il y a fort à parier qu’il aidera, dans un contexte où chaque seconde compte, à sauver des vies. Nous vous engageons donc vivement à le consulter par Internet (http://www.defibrillateurs-ardennes.fr/) ou par téléphone (08 92 23 03 22 code 16120). N’oubliez pas cependant que le défibrillateur est à l’accident cardiaque ce qu’est l’extincteur pour le feu, un moyen d’attendre les secours et non pas de traiter la cause, et par conséquent n’arrêtez pas, en cas de malaise, la réanimation cardio-pulmonaire avant l’arrivée sur place des secours.

Aucun commentaire: