Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

samedi 1 août 2009

Le tiercé du jour : 1, 2 et 5 !


Dans les Ardennes, pour qui cherche un peu, il est possible de retrouver les chiffres 1, 2 et 5 dans de nombreux domaines. Ainsi, dans la justice, il s'agit du nombre restant de juridictions de grande instance et de juridictions d'instance ainsi que de celui des tribunaux supprimés après la mise en place de la dernière carte judiciaire. Dans la démographie, ces chiffres correspondent à ceux des communautés d'agglomération, des villes de plus de 20.000 habitants et des communes de plus de 7.000 habitants. Dans l'histoire, ils rappellent le nombre de grands chants révolutionnaires composés par un natif du département, celui des percées allemandes effectuées le 10 mai 1940 ainsi que celui des grandes batailles livrées à Rocroi et à Sedan en 3 siècles. Dans l'économie, ils correspondent au nombre d'usines employant plus de 2.000 salariés, à celui des réacteurs nucléaires en activité et à celui des sites ou manifestations accueillant plus de 30.000 visiteurs par an. Dans la politique, mais dans l'ordre inverse cette fois, il s'agit du nombre total de parlementaires, de celui des sénateurs et de celui des députés socialistes.

Et pour les Ardennais, à partir d'aujourd'hui, avec une virgule entre le 1 et le 2 et le signe % derrière le 5, il s'agit du taux d'intérêt dont bénéficiera l'épargne qu'ils ont, péniblement pour la plupart, réussi à déposer sur un livret A. 1,25%, la rémunération la plus basse jamais connue par ce monument financier depuis sa création en 1818! Quand on pense à l'augmentation que s'est fait voter Nicolas Sarkozy dès son arrivée à la tête du pays, au bouclier fiscal de 15 milliards d'euros offert au plus riches, aux 360 milliards d'euros accordés aux banques pour les sortir des conséquences désastreuses des folles spéculations dans lesquelles elles s'étaient lancées ou encore aux parachutes dorés qui continuent, malgré toutes les incantations, à exister, il s'agit d'une véritable insulte à l'épargne populaire. C'est ainsi que de nombreux Ardennais le prennent et , pour le MRC 08, ils ont parfaitement raison. Puissent-ils seulement ne pas oublier, lors des prochaines échéances électorales, ce camouflet infligé par la France d'en haut à la France d'en bas ...

Aucun commentaire: