Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

lundi 15 mars 2010

Régionales : le 2ème tour s'annonce plus serré que prévu !


Les résultats du 1er tour des élections régionales sont maintenant définifs. Dans le département des Ardennes, le divers gauche Jean-Paul Bachy arrive sans surprise largement en tête avec 37,69 % des suffrages exprimés devant l'UMP Jean-Luc Warsmann qui a recueilli 32,66 % des voix et le frontiste Bruno Subtil qui a fait mentir tous les sondages en obtenant 13,56 % des bulletins. Derrière, Europe Ecologie, scission de Philippe Lenice oblige, fait grise mine avec seulement 5,84 % des suffrages alors que tous les sondages créditaient ce mouvement d'un score à 2 chiffres. Quant aux autres listes, elles n'atteignent pas la barre fatidique des 5 %, synonyme de remboursement des frais de campagne par l'Etat et de possibilité de fusion au 2ème tour, avec 4,62 % pour la gauche de gauche, 2,86 % seulement pour le MoDem, 1,43 % pour Lutte Ouvrière et 1,33 % pour Alliance Ecologique Indépendante. La prime au sortant a donc joué à plein et Jean-Paul Bachy semble a priori en position très favorable pour être réélu à la tête du Conseil régional.

Cependant, à l'échelle de l'ensemble de la région qui est la seule pertinente pour cette élection, les résultats sont sensiblement différents puisque c'est Jean-Luc Warsmann qui a viré de peu en tête avec 31,77 % des voix, grâce à sa victoire dans les 3 autres départements, devant Jean-Paul Bachy qui améliore toutefois son score de 2004 avec 31,01 % des suffrages. Derrière, le Front National démontre qu'il dispose d'une base électorale particulièrement solide en recueillant 15,29 % des bulletins, ce qui n'est pas encore le cas d'Europe Ecologie qui doit se contenter d'un 8,48 % très inférieur à ses espoirs. Puis vient la gauche de la gauche qui rate d'un rien son objectif, le seuil de fusion afin de gauchir le programme du président sortant, en obtenant 4,87 % des voix, devant le MoDem que son score de 4,34 % privera désormais de représentants à l'assemblée régionale. Quant aux listes d'Alliance Ecologique Indépendante et de Lutte Ouvrière, elles ferment la marche avec respectivement 1,99 % et 1,65 % des suffrages.

Le 2ème tour qui aura lieu dimanche prochain sera donc comme en 2004 une triangulaire. Le vainqueur en sera-t-il le même ? Au premier abord, on serait tenté de répondre par l'affirmative puisque les réserves de voix à gauche sont nettement supérieures à celles qui existent à droite. Mais, à bien y réfléchir, les choses ne seront peut-être pas aussi faciles qu'il y parait pour le président sortant, d'abord parce que la politique ne se réduit pas à de la simple arithmétique (si toute la gauche contestataire votait comme un seul homme pour la gauche gestionnaire, ça se saurait !), ensuite parce qu'il lui faudra beaucoup d'élasticité pour réussir à faire le grand écart entre les bobos d'Europe Ecologie et les prolos de la gauche de gauche, et surtout parce que la droite va tenter tout ce qu'elle pourra pour mobiliser une partie des 56,95 % d'électeurs qui ont choisi de s'abstenir. Les jeux ne sont donc pas encore faits, mais deux choses sont toutefois d'ores et déjà certaines : le MRC 08 ne donnera, comme au 1er tour, aucune consigne de vote et c'est un Ardennais qui présidera pour les 4 années à venir aux destinées de la région.

Aucun commentaire: