Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 3 juin 2010

La (belle) citation du jour !


"La citoyenneté comporte des droits et des devoirs qui doivent être partagés par tous. Je ne conçois pas les uns sans les autres. Je suis opposé à tous les processus de victimisation. Mais seule une République juste et égale, seule une République qui traite tous ses enfants de la même façon peut appeler à l'égalité des devoirs", telles sont les paroles prononcées par Hamid Mohand-Kaci lors de son installation officielle par le 1er ministre François Fillon en qualité de personnalité qualifiée au sein du Conseil national des villes. Très actif sur le terrain, dans le quartier de La Houillère, depuis 1993, le Président de l'association Droit de Cité est une personne controversée à laquelle certains reprochent un comportement personnel pas toujours exemplaire (son arrestation en octobre 2007 au volant d'une voiture alors qu'il était sous le coup d'une suspension de permis est toujours dans les mémoires !) et d'autres d'avoir contribué en 2004 à la victoire de l'UMP aux élections cantonales dans le canton traditionnellement à gauche de Charleville-La-Houllière en échange d'un poste de médiateur des transports scolaires au Conseil général.

Pourtant, au-delà de cette facette sombre de son parcours qui lui vaut des inimitiés solides, il faut reconnaître que Hamid Mohand-Kaci a des qualités incontestables. Il est disponible et dynamique, comme le montrent les permanences hebdomadaires qu'il tient dans le local mis à la disposition de son association rue de Verdun ou encore la collecte de vêtements réalisée en 2008 au profit des restos du Coeur. Il est inventif comme le prouve la convention pour favoriser l'accès à l'emploi des jeunes issus des quartiers sensibles qu'il a réussi à signer en juillet 2008 avec l'ANPE, le Medef ardennais, l'Agence pour la création d'entreprises et les entreprises Carrefour et Urano ... avant de la faire contre-signer par la secrétaire d'Etat Fadela Amara venue tout exprès à Charleville-Mézières pour en montrer l'exemplarité. Il a le sens de la communication comme le démontre sa participation en 2009 aux 1ères assises nationales de la lutte contre les préjugés ou encore la présentation l'année suivante à Nice, devant le ministre Christian Estrosi, de sa convention pour l'emploi lors du 3ème rendez-vous Espoirs-Banlieues. Surtout, en affirmant que l'intégration passe par le travail, en condamnant le recours au tout-loisirs qu'il considère comme une simple gestion de la paix sociale, en incitant les jeunes à être les propres acteurs de leur réussite, en refusant le communautarisme et toutes les dérives qui y sont associées, il décline au quotidien sur le terrain des valeurs républicaines, ce dont le MRC 08 ne peut que se réjouir. Nous souhaitons donc bonne chance et efficacité à Hamid Mohand-Kaci dans sa nouvelle fonction !

Aucun commentaire: