Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 31 mars 2011

Le MRC soutient la journée de mobilisation "Notre santé en danger"


"Les inégalités sociales et territoriales d’accès aux soins sont autant de blessures pour notre pacte républicain. Il en va de même de la multiplication des mesures tendant à augmenter la part individuelle du financement des dépenses de santé au détriment de leur financement solidaire. Un quart de nos concitoyens déclarent avoir récemment renoncé à des soins pour raisons financières. La loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires, adoptée en 2009, introduit, alternativement, soit une concurrence préjudiciable, soit une inquiétante fusion entre les structures hospitalières publiques et privées.

Démographie médicale et paramédicale, répartition géographique des professionnels de santé, poids de l'industrie pharmaceutique, dépassements d’honoraires, rémunération à l’acte des professionnels de santé libéraux sont autant d'autres questions qui pèsent sur l'égalité d'accès à des soins de qualité et sur la pérennité de notre système de santé. Les compagnies d’assurances observent avec convoitise les évolutions de notre système de santé que la politique de restrictions amorcée par le gouvernement au nom d'engagements européens irresponsables, va ébranler davantage. Politique industrielle dynamique et pacte de croissance sont indispensables à la préservation des systèmes de protection sociale, en France comme partout en Europe.

Dans ce contexte, les Agences Régionales de Santé, structures regroupant les services de l’Etat et de l’Assurance maladie, risquent de n’être que les outils d’application d’une loi largement imprégnée d’idéologie libérale. Il n’est pas trop tard pour donner au médecin traitant les moyens d'être, enfin, le pivot du système de soins et pour que l’Hôpital public continue d’assurer la synthèse républicaine entre excellence médicale et égalité d’accès aux soins. C'est pourquoi le Mouvement Républicain et Citoyen s’associe à la journée de mobilisation pour « notre santé en danger » prévue le 2 avril".

(communiqué du Mouvement Républicain et Citoyen)

Aucun commentaire: