Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mercredi 18 mai 2011

Aubrives : ils se croient vraiment tout permis !

Hallucinant ! C’est la réaction que j’ai eue ce soir en passant devant le pont de la mairie lorsque j’ai vu le nombre des voitures qui y étaient stationnées. Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous qui a été prise peu avant 19 h00, elles n'étaient pas moins de 5 : une Renault laguna break, une Peugeot 308, une Citroën ZX, une Rover série 200 et un Lada Niva, ce qui représente au bas mot un poids total de 6 tonnes. Pourtant, la réglementation en vigueur, rappelée par les 2 panneaux latéraux, interdit de dépasser 3,5 tonnes. Pour la circulation sur l’ouvrage, êtes-vous certainement en train de penser ! Pas seulement, puisque d’après un article paru dans "l’Ardennais" en date du 03 mai 2008 dont vous pourrez lire le contenu intégral ci-dessous, cette interdiction s’applique aussi au stationnement. Ainsi en avait voulu le maire nouvellement élu, Gilbert Leclercq, qui précisait être "bien décidé à respecter toutes les recommandations de sécurité". Hélas, entre les déclarations grandiloquentes et les faits, il y a parfois une différence que le bon sens populaire résume dans la formule bien connue "faites ce que je vous dis, pas ce que je fais" ! Démonstration en a été faite ce soir, d’où ma réaction stupéfaite, puisque sur les 5 véhicules stationnés sur le pont de la mairie, il y avait – les habitants du village qui savent regarder autour d'eux les reconnaîtront - celui de notre bon maire, de son 1er adjoint, de son 2ème adjoint et même de son 3ème adjoint. Rien de moins que cela, ce qui m’amène à rappeler à nos élus pris en flagrant délit de non respect de leur propre décision que, contrairement à ce qu’ils semblent croire et à ce qu’ils montrent, ils ne sont pas au-dessus des lois et des règlements en vigueur, mais doivent comme tous leurs administrés d’ailleurs les respecter...
LB    

(pour une meilleure lecture du document, vous pouvez l'agrandir en faisant un clic gauche dessus)

Article paru dans "l'Ardennais" le 03 mai 2008
Aubrives Le pont de la mairie limité à 3,5 t
Des répercussions suite à la nouvelle réglementation. Dès son arrivée en mairie, la nouvelle municipalité s'est saisie des dossiers de travaux à réaliser et il est apparu que la réhabilitation du Pont de la mairie serait une priorité.
Un courrier émis par la DDE en juillet 2005 indiquait que les désordres repérés sur le pont de la mairie concernaient les structures porteuses de la dalle et les fondations de l'ouvrage. Le maire Gilbert Leclercq contactait la direction des routes et des infrastructures du Conseil général qui conseillait de limiter le pont aux véhicules d'un tonnage inférieur à 3,5 tonnes. " Nous sommes bien décidés à respecter toutes les recommandations de sécurité et de ce fait, un arrêté municipal limite le stationnement et la circulation sur l'ouvrage ", affirme le maire. Les bus scolaires ne peuvent donc plus emprunter ce pont.
Par ailleurs, l'agencement de la place pour l'implantation des manèges lors de la fête patronale a dû être reconsidéré. La circulation est ainsi interdite dans le sens de la place Louis-Debette vers la rue du général Sarrail. Le maire et le président du comité des fêtes tiennent à remercier les forains qui ont su s'adapter à ces contraintes.
La commission des travaux devra s'approprier le dossier afin de proposer une solution de réparation ou de remplacement de l'ouvrage.

10 commentaires:

vivement 2014 a dit…

Ce n'est pas hallucinant, c'est ECOEURANT !!!!!!! Si je comprend bien, il y a 2 catégories d'habitants à Aubrives : les simples personnes qui doivent respecter toutes les réglementations comme devant l'école maternelle où on vient embêter les parents d'élèves et puis ceux qui sont élus et qui sont donc au-dessus des réglementations. C'est lamentable et je me demande où est l'égalité entre les gens dans cette façon de se comporter ???? Je crois que ça en dis bien long sur les mentalités!!!!!!!!!

charlemont a dit…

C'est vraiment scandaleux, et outrancièrement en plus, sans le moindre respect pour les administrés. Mais cela fait longtemps qu'on en cause, et pas seulement à Aubrives... Je vous la donne donc d'abord dans l'original, afin que ne m'accuse pas de caviarder :

In commune iubes si quid censesque tenendum, primus iussa subi: tunc observantior aequi fit populus nec ferre negat, cum viderit ipsum auctorem parere sibi.

Et maintenant en traduction : Si vous faites une loi ou établissez une coutume pour le bien commun, soyez les premiers à vous y soumettre. Le peuple observe mieux le droit quand il a vu que celui qui en est l'auteur lui obéit lui-même.

C'est dans Claudien, et je crois que l'auteur est enterré depuis seize cents ans. Il est vrai que si le pauvre avait connu certains élus aubrivois de ma connaissance, il serait sans doute mort encore plus tôt... Et pourtant à son époque, c'était pas mal non plus ! Mais au moins on ne prétendait pas vivre en démocratie.

vigie08 a dit…

moi je cause pas le latin mais je suis d'acord s'est scandaleux. ils se crois au dessus des autres ou quoi ces types la. il est temp de leur remettrent les piés sur terre. A bas les privilege!!!!!!!!!

manitou a dit…

Il ne faut pas être trop dur avec eux, ils ne savent pas compter, c'est tout. Sinon, comment ça se fait qu'ilspassent leur temps à gaspiller l'argent public au lieu de faire des choses qui sont utiles pour tout le monde?????

lucie a dit…

La photo qui tue !!!! Après ça, je vois mal comment ces gens la vont venir nous donner des leçons. Qu'ils apprennent deja à respecter leurs propres règles et après on verra. Il ne faudrait quand meme pas qu'ils se croient au dessus de nous quand meme

charlemont a dit…

Etant curieux de nature, j'ai cherché un autre exemple comparable. Rien vu sur la toile pour la France, mais ceci aux Etats-Unis - où l'on trouve comme chacun sait le meilleur et le pire. Le tout se passe de commentaire...

NEWARK, Ohio - Le maire démocrate de la ville de Newark, Bruce Bain, a pris une personne en flagrant délit de violation d'un arrêté municipal - lui même en l'occurrence.
Il s'est donc condamné lui-même à payer 368 dollars d'amende pour avoir envoyé un e mail qui faisait la publicité de l'entreprise de boissons vitaminés de son fils. Il avait écrit à 15 employés de la mairie pour les encourager à participer à une vente desdites boissons.
"J'ai violé le réglement informatique que j'ai moi-même contribué à rédiger, dit Bain dans une conférence de presse. Vous devez utiliser l'ordinateur uniquement pour votre travail municipal. Comment puis-je dire à un des employés de la mairie : "Ne le faites pas" si je le fais ? Bain a dit qu'il avait pris conscience de sa faute et calculé l'amende qu'il devrait payer sur la base de deux jours de son salaire annuel.
Il a ajouté qu'il n'était pas impliqué dans l'affaire de son fils, et qu'il voulait juste aider les employés municipaux à se faire un peu d'argent.
Bain a demandé au directeur du service juridique de la ville de contrôler sa boite mail. Il a également écrit une lettre d'excuse aux employés municipaux.

http://www.democraticunderground.com/

Si ça pouvait donner des idées à certains... Mais faut pas rêver.

biloute a dit…

C'est tout simplement inadmissible et cela prouve l'intelligence des 4 tetes pensantes de la mairie d' AUBRIVES.un simple conseiller avait lui eut l'intelligence de se garer sur le parking devant le ruisseau c'est peut-etre lui qui devrait etre maire car lui au moins respecte les interdits.Cela prouve une fois de plus le respect que ces gens-là ont pour les lois et pour les Aubrivois,on dilapide l'argent public en extra,on ne respecte pas les panneaux d'interdits et on utilise la salle du Foyer pour Tous jusqu'a 6h du matin pour les voeux du maire ,alors que la limite d'occupation de la salle est 20h parait-il! il est beau le Nouvel Essor pour AUBRIVES promis en 2008 et pour lequel on a massivement voté!il faut que cela change ou alors vivement 2014...car là au moins on sait pour qui on ne votera pas!

aubrivois a dit…

J'avais déja remarqué depuis longtemps que certains avaient la mauvaise habitude de se garer sur ce pont. Mais là, c'est le pompon : 5 voitures dont celle du maire et de 3 adjoints, c'est inadmissible. Comment ces gens pensent ils qu'ils pourront être crédibles en agissant ainsi ? L'exemple qu'ils donnent est lamentable alors que ce sont les premiers qui devraient être irréprochables. C'est un comportement totalement stupide.

mélo a dit…

je savais qu'ils étaient pas très normal, mais à ce point la c'est grave. Ils se prernnent pour qui pour se permettre de faire des choses qui sont interdite aux autres ? Pour des petits seigneurs locaux qu'il va falloir remettre à leur place vite fait bien fait

julie a dit…

oh, c'est vraiment pas beau d'agir comme ça! mais qu'ils en profitent bien parce que les privileges ce n'est pas éternel