Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

dimanche 1 mai 2011

Aubrives : voilà comment l'argent public est gaspillé !

Après le compte-rendu que j'ai fait sur ce blog de la séance du Conseil municipal qui s'est tenue le 20 avril, plusieurs personnes m'ont demandé ce que signifiait l'externalisation des services contre laquelle je m'étais élevé. Il est vrai que le mot - issu du terme anglais "outsourcing" -  n'est pas d'usage courant, mais la réalité qu'il recouvre est très facile à comprendre : il s'agit du transfert, par une entreprise ou par une collectivité, à une ou plusieurs sociétés extérieures de certaines tâches qui étaient jusqu'alors réalisées en interne. Autrement dit, c'est une action qui consiste à faire faire par d'autres, contre argent sonnant et trébuchant bien sûr, un travail jusqu'ici effectué par son propre personnel. Dans le cas de la commune d'Aubrives, cette externalisation, dont on trouve la preuve irréfutable dans le Grand Livre des Dépenses sur le compte 6283 du chapitre 011 de la section de fonctionnement, a consisté à employer les sociétés "TFN Propreté Nord et Est" et "A Votre Service dans le 08" pour nettoyer les vitres de bâtiments communaux (essentiellement la mairie), l'école maternelle (4 fois) et l'école primaire (1 fois) ... pour une somme s'élevant très exactement, non pas aux 4.500 euros inscrits dans le budget primitif, mais à 5.129,91 euros.

Une pratique coûteuse donc, qui a été introduite en catimini sans consultation aucune du Conseil municipal en 2009 par notre bon maire et son quarteron de fidèles, parce que, m'a-t-il été répondu le 20 avril, il faut bien gérer "avec le personnel que l'on a, tant en quantité qu'en qualité" ! Comme les effectifs du personnel communal chargé de l'entretien des locaux n'ont pas connu de baisse l'an dernier, je suis bien obligé d'en déduire que ce n'est pas la quantité, mais la "qualité" jugée insuffisante (sur quels critères ?) des employés de la mairie qui est à l'origine de cette externalisation qui s'accentuera encore cette année puisque 6.000 euros viennent d'être affectés sur ce fameux compte 6283. Choquant, n'est-ce pas, mais absolument vrai ! D'ailleurs, pour couper l'herbe sous le pied des mauvaises langues que j'entends déjà crier sur tous les tons que je colporte des mensonges dans un but purement intéressé, je laisse le soin à ceux qui le désirent de vérifier mes dires en lisant le document ci-dessous qui est tout ce qu'il y a de plus officiel...
LB
(pour une meilleure lecture du document, vous pouvez l'agrandir en faisant un clic gauche dessus)

13 commentaires:

lucie a dit…

1200 euros pour nettoyer l'école maternelle, mais à ce prix là je veux bien le faire toute les semaines, je suis sure de finir riche. Je suis meme d'accord pour faire en plus les carreaux de la mairie pour 258 euros. C'est quand meme impensable de jeter comme ça l'argent par les fenetres. Si c'était leur argent, je suis sure qu'il y en a qui ferait plus attention

aubrivois a dit…

En parlant d'externalisation, il y en a une autre qu'il ne faut pas oublier, c'est la tonte des pelouses municipales. Aujourd'hui, j'ai vu SMTP la faire alors que le personnel communal pourrait très bien le faire. La mairie a des tondeuses et tout le monde sait s'en servir.Si on pouvait savoir combien ça nous coute encore, ça serait bien

mélo a dit…

Il y en a un qui ne doit pas avoir toute sa tete pour faire des dépenses pareilles. Au tarif actuel des contrats aidés, est ce qu'il s'est demander combien on aurait pu embaucher de femmes de ménage d'Aubrives pour faire le même travail ? C'est terrible un gaspillage comme ça avec nos impots !!!!!!!!!!

mrc-08 a dit…

@ Aubrivois : l'externalisation des tontes a coûté l'an dernier, d'après les chiffres que je possède 25.748 euros ! Ce n'est pas rien, d'autant qu'il y a certains espaces qui peuvent être entretenus sans difficulté par le personnel communal (route de Hierges, plateau du cimetière, square près de la salle Maillard,...). Par contre, pour d'autres espaces plus délicats, je crois qu'il n'y a pas d'autres solutions que de passer par une entreprise. Mais entre tout externaliser et ne rien externaliser, il y a toute une gamme de possibilités qui mériteraient d'être étudiées...

@ Mélo : L'an dernier, lorsque l'Etat prenait en charge les contrats aidés à 90%, un contrat coûtait réellement à l'employeur environ 190 euros par mois, soit sur l'année 2.280 euros. Avec les 5.172 euros versés à des entreprises pour effectuer des tâches de nettoyage, on aurait donc pu embaucher 2 CAE et il aurait encore resté plus de 600 euros pour acheter des produits d'entretien. Largement de quoi faire les tâche de nettoyage ! C'est donc un choix délibéré qui a été fait, totalement antisocial à mes yeux et pour tout dire franchement déplorable. Mais que voulez-vous, comme dit le proverbe, on ne transforme pas un tocard en cheval de course...
LB

biloute a dit…

Je ne savais pas que les dirigeants de la mairie d'Aubrives étaient des syndicalistes car leur facon de faire ne le prouvait pas,et la preuve en est là car des vrais cégétistes pensent à créer de l'emploi,à faire travailler leurs administrés chomeurs et à partager avec tout le monde et non pas seulement une petite partie.un vrai syndiqué CGT ne fait pas de sectarisme et de racisme et ne pense pas qu'à lui-meme.

vigie08 a dit…

faux cégéttiste, faux coco et faux cul, voila la ralité s'est pas plus conpliquer que sa

lucie a dit…

Faux culs, d'accord tout le monde le sait maintenant, mais incapables et gaspilleurs il est temps de le faire savoir. Quand je pense aux im^pots qu'on payent pour les voir partir en fumée ou plutot en bulle de champagne, ça me dégoute et je peux vous garantir que je ne suis pas prète de me faire avoir une 2ème fois aux élections

biloute a dit…

Incapables,gaspilleurs,faux cocos et faux culs,quelle belle carte de visite ils vont avoir pour 2014,moi non plus je ne me ferai pas avoir une 2éme fois.

aubrivois a dit…

Incapables, c'est pas tout à fait vrai. Ce week-end, ils nous ont montré comment on pouvait faire pour dépenser plusieurs milliers d'euros en festivités diverses. Ils sont meme allés jusqu'à faire avec l'argent de la collectivité une deuxième distribution de patisseries aux ainés du pays.

julie a dit…

Moi, aujourd'hui, j'ai vu à Givet des employes municipaux repeindre les lignes de signalisation blanches sur les rues alors qu'à Aubriuves c'est une société qui l'a fait l'an dernier. ça aussi c'est du gaspillage à mon avis quand on a le personnel pour le faire et qui sait le faire

biloute a dit…

je pense qu'à Aubrives le probléme pour les travaux n'est pas au niveau du personnel communal qui ne doit faire que ce qu'on lui dit de faire,mais plutot du coté des ''tetes pensantes'' de la mairie qui sont des mauvais dirigeants.Tout le probléme doit etre là.car au moins avec une entreprise il y a un chef capable de faire exécuter le travail.

mrc-08 a dit…

Que les têtes qui se croient "pensantes" de la mairie n'aient pas inventé l'eau chaude, tout le monde le sait. D'ailleurs, on n'est même pas sûr qu'ils connaissent l'eau tiède, c'est pour dire ! Mais qu'ils dilapident les deniers publics en passant par des entreprises extérieures pour faire le travail que le personnel communal est tout à fait à même d'effectuer, c'est inadmissible. Ce n'est pas seulement une erreur, c'est une FAUTE de gestion dont il faudra, tôt ou tard, qu'ils rendent compte !! L'argent public doit être géré au mieux, avec davantage de rigueur que son propre argent. Il serait temps que ces gens qui ne sont rien mais qui se prennent pour des "messieurs" s'imprègnent de cette réalité.
LB

charlemont a dit…

Moi, je serai assez de l'avis de MRC08, qui de façon tout à fait désintéressée, essaye, conseil municipal après conseil municipal, de faire l'éducation politique de notre bon maire, au risque (peu probable) qu'il soit réélu.
Mais je suis assez tranquille pour les prochaines élections. Pourquoi ? A vrai dire, je n'ai pas eu le temps d'y penser, mais par contre je me rappelle d'une vieille citation d'homme politique (romain)qui peut se traduire comme ça :
"Qu'un type sans valeur, sans énergie, sans fonction, sans capacités, avec une mauvaise réputation, sans amis, puisse l'emporter sur un homme fortifié par le zèle de la foule et par la bonne opinion de tous : cela ne peut arriver sauf négligence grave".
Dont acte !