Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

dimanche 23 octobre 2011

Caf des Ardennes : "La Semaine des Ardennes" prise en flagrant délit de désinformation !

Depuis jeudi dernier, Jean-Charles Vanbervesseles, le truculent sexagêneur  de la gauche carolomacérienne, ne décolère pas, au point d’avoir ameuter le ban et l’arrière-ban de son impressionnant réseau de relations tissé au fil de plusieurs décennies d’activité politique ! La raison de ce coup de sang ? La découverte, en première page de la dernière édition de notre hebdomadaire départemental, "La Semaine des Ardennes", d’un gros titre affirmant que "la fraudela Caf] coûte 1,6 millions d’euros". Étant représentant de la CGT au sein du conseil d’administration de cet organisme social, les bras lui en sont alors tombés presqu’aussi vite que la moutarde lui montait au nez, et ce pour 3 raisons on ne peut plus compréhensibles.  

La première est que le montant figurant en gros caractères à la une du journal ne correspond pas à celui inscrit dans le rapport financier 2010 de la Caf, qui est de très exactement 1.062.974 euros d’indus liés à la fraude ! Une simple inversion des 2èmes et 3èmes chiffres, êtes-vous certainement en train de penser, mais cette maladresse toujours possible est difficilement crédible puisqu’elle donne du poids au titre racoleur utilisé alors que l’honnêteté intellectuelle aurait normalement dû amener le journaliste à retrancher de la somme totale des indus les 70 % que la Caf arrive à récupérer. La fraude n’est donc en réalité "que" de 320.000 euros au maximum sur un total de prestations de plus de 300 millions, soit environ 0,1 %. Évidemment, c’est toujours trop ... mais c’est tout de même 5 fois moins qu’annoncé.

La deuxième raison  est que, contrairement à ce que veut faire croire "La Semaine des Ardennes", la fraude est en recul en 2010 par rapport à 2009 puisqu’il est stipulé dans le rapport du CA de la Caf que "le faux et usage de faux qui suppose la preuve de la falsification de pièces originales ou l’utilisation de fausse identité" n’a été relevé à aucune reprise en 2010 alors que cela avait été le cas 33 fois en 2009. Enfin, la dernière raison est que l’article insiste sur le fait que "la caf traque les fraudeurs dans les Ardennes" alors qu’un organisme comme celui-ci, fondé sur la solidarité nationale, a par essence des missions bien plus essentielles à remplir que de traquer qui que ce soit.

En conséquence, Jean-Charles Vanbervesseles demande, au nom de la déontologie journalistique, un démenti aussi visible que le titre et l’article incriminés afin de rétablir dans leur honneur et dans leur dignité les allocataires de la Caf qui se sont sentis à juste titre stigmatisés uniquement en raison de leur appartenance aux couches les plus modestes de la population. Une demande à laquelle s’associe d’autant plus volontiers le MRC 08 que cette chasse aux fraudeurs lorsqu’ils sont pauvres, que l’on retrouve en filigrane dans le document ci-dessous qui se trouve en bonne place sur la page d’accueil du site internet de la Préfecture, n’a pas touché les favorisés de la fortune à qui l’on a bien peu demandé lorsque, par exemple, ils ont rapatrié les capitaux qu’ils détenaient à l’étranger après s’être rendus coupables d’évasion fiscale...   
    

1 commentaire:

charlemont a dit…

Tout à fait scandaleux : quand on critique, le minimum est de donner des chiffres exacts.
Et puis, on croirait que les Ardennais sont tous des fraudeurs : c'est sûr que des pauvres honteux et reconnaissants, ça serait mieux pour le patronat et ses séides...