Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

samedi 15 octobre 2011

Insécurité : la situation se dégrade malgré les belles promesses !

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué étant donné le peu de publicité qui en a été fait, mais le Préfet a rendu public la semaine dernière le bilan de la délinquance dans les Ardennes pour les 8 premiers mois de l’année. Une annonce presque en catimini qui s’explique par les mauvais chiffres qui ont été révélés : + 3,02 % pour les atteintes aux biens qui se sont élevées à 4.131, + 12,08 % pour les atteintes volontaires à l’intégrité physique des personnes qui ont été au nombre de 1.106 et + 25,59 % pour les escroqueries et autres infractions économiques et financières qui ont atteint le chiffre de 908 ! Pas de quoi pavoiser en effet, eu égard aux priorités affichées par le gouvernement, pour le plus haut représentant de l’Etat dans le département, et encore moins de se réjouir pour tous ceux qui, comme au MRC 08, considèrent que la sécurité est un droit essentiel des citoyens qu’il faut veiller à maintenir partout et en toutes circonstances.

Pour autant, ces chiffres inquiétants ne doivent pas être mis pudiquement sous le boisseau en espérant qu’ils seront vite oubliés ! Au contraire, ils doivent amener à réfléchir sur les causes réelles de cette montée de la délinquance et sur les moyens appropriés à mettre en œuvre pour l’enrayer. Ils devraient aussi conduire à s’interroger sur l’efficacité des mesures qui ont été privilégiées ces dernières années. Ainsi, ils pourraient être l’occasion, en dehors de tout débat idéologique, de faire le bilan sur l’impact réel des 51 caméras de vidéosurveillance qui étaient déployées au 1er janvier de cette année dans les communes de Rethel, La Francheville, Warcq, Sedan, Villers-Semeuse, Givet, Mouzon, Bazeilles, Maubert-Fontaine et Bogny-sur-Meuse. Ont-elles été à la hauteur des espoirs qu’elles avaient suscités et des 270.629 euros qu’elles ont coûté au Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance ou se sont-elles révélées de simples gadgets ? La réponse à cette question ne résoudrait évidemment pas tout le problème de la délinquance, mais elle éclairerait à coup sûr les habitants des communes qui, comme Vireux-Molhain, ont décidé de franchir le pas et de se doter de ces outils si controversés...  
       

Aucun commentaire: