Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

samedi 26 décembre 2009

Cynisme ou triste réalité ?

Dans un discours prononcé le 18 décembre 2006, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'intérieur et candidat à la fonction de Président de la République, avait annoncé avec force : "je veux que d'ici à 2 ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid". Passons sur l'erreur d'analyse qui consiste à penser que des personnes meurent de froid alors qu'en réalité elles meurent de pauvreté (c'est l'impossibilité de payer un loyer qui est la cause première de la multiplication des SDF !) et regardons la situation 3 ans après cet engagement électoral. Le constat est accablant : 330 personnes sans domicile fixe sont décédées dans la rue entre le 1er janvier et le 15 décembre de cette année. A ce jour, du fait de l'absence de grosse métropole, les Ardennes échappent à ce triste phénomène qui n'est pas à la gloire de notre société dans laquelle l'ultra richesse côtoie l'ultra pauvreté. Cependant, au MRC 08, nous savons, comme tous ceux qui observent la réalité sociale, que les SDF existent dans notre département. Pour le moment, leur prise en charge par les structures d'hébergement d'urgence est satisfaisante. Mais il n'est pas interdit de penser que l'écart croissant de richesse entre les inclus de la société et les exclus puisse, hélas, se traduire par des scènes de ce type :


Aucun commentaire: