Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mardi 22 février 2011

Conseil général : la grande braderie des campings devient inquiétante !


Le 13 décembre 2007, le Conseil général avait voté à l'unanimité la mise en vente des 3 campings qu'il gérait depuis plusieurs décennies à proximité immédiate des bases de loisirs départementales des Vieilles Forges, de Bairon et de Haulmé, ainsi que du golf des Poursaudes. Pourquoi une telle décision, un tel revirement stratégique ? Officiellement, c'était pour suivre les conclusions du schéma départemental du développement du tourisme qui préconisait "de mieux positionner l'initiative privée, génératrice d'emplois et d'activité, comme moteur du tourisme ardennais". Mais derrière ces beaux mots, c'était en réalité pour se débarrasser d'équipements structurellement déficitaires de plusieurs centaines de milliers d'euros par an ! Cette volonté de mieux gérer les deniers des contribuables ardennais, en soi louable, avait d'abord abouti, après une saga à rebondissements, à la vente du domaine des Pousaudes en septembre 2009. Puis, en mars 2010, c'était au tour des campings de Bairon et des Vieilles Forges de trouver preneur en étant cédés à Raiola Gestion Immobilier, une société implantée à Bouc-Bel-Air entre Marseille et Aix en Provence, déjà propriétaire de 2 campings dans le Var à Montmeyan et à Régusse.

Un choix intéressant pour le Conseil général qui a réussi à trouver, après une longue quête, un spécialiste du secteur convaincu que le tourisme dans les Ardennes n'est pas une aberration et a priori financièrement solide puisque lié à un groupe présent dans la vente de véhicules de loisir et de mobiles homes depuis plus de 40 ans. Un choix intéressant aussi pour l'acquéreur qui a non seulement obtenu pour 30 ans la gestion du camping de Bairon en échange d'un loyer de 10.500 euros la 1ère année, de 12.500 euros la 2ème, de 15.000 la 3ème et de 21.500 à partir de la 4ème - soit juste 1/30ème de la valeur estimée par les Domaines - mais surtout qui a acquis le camping des Vieilles Forges estimé à 640.000 euros ... pour la modique somme de 250.000 euros ! Un accord gagnant-gagnant donc, surtout pour la société provençale qui a néanmoins dû promettre de réaliser sur 3 ans des investissements d'un montant de 270.000 euros à Bairon, pour y installer 20 mobiles home destinés à la location ainsi que le prolongement du tout à l'égout et la construction d'une pataugeoire ludique, et de 478.000 euros aux Vieilles Forges, toujours pour y installer 20 mobiles home et le tout à l'égout mais aussi pour construire une épicerie et pour agrandir la salle commune.

Il ne restait ainsi plus au Conseil général qu'à se séparer du camping de Haulmé, d'une capacité de 300 places et d'équipements équestres divers, estimé par les Domaines avec la base de loisirs attenante à 1.075.000 euros malgré le classement en zone inondable des 5/6ème du terrain. C'est maintenant chose faite puisque lors de sa dernière commission permanente, l'ensemble a été cédé, pour 310.000 euros seulement il est vrai, à une société qui a toutefois promis de réaliser 450.000 euros d'investissement afin d'installer sur le site 10 mobiles home ainsi que le tout à l'égout. L'heureux bénéficiaire ? A nouveau Raiola Gestion Immobilier dont l'expérience et les références récentes dans les Ardennes lui auraient permis de faire la différence. Un choix somme toute cohérent avec les décisions antérieures, mais que le MRC 08 considère cette fois-ci comme inopportun, pour ne pas dire franchement hasardeux, étant donné que Raiola Ypocamp - la société phare du groupe qui assure une bonne partie de la crédibilité des sociétés qui en émanent - a été placée en redressement judiciaire le 26 août 2010 après avoir enregistré en 2009 une perte de 1.760.000 euros pour un chiffre d'affaires de 11.420.000 euros. Pis, après avoir connu une perte d'exploitation de 33.000 euros en 2007 et de 34.000 euros en 2008, la société Raiola Gestion Immobilier n'a toujours pas déposé ses comptes 2009 et n'a à ce jour installé que la moitié des mobiles home qui étaient prévus au camping des Vieilles Forges. De quoi avoir des doutes quant à la réalisation des engagements qui ont été pris et se demander s'il est bien judicieux d'avoir placé tous ses oeufs dans un panier qui n'offre plus toutes les garanties qu'on est en droit d'attendre...

Aucun commentaire: