Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 3 mai 2012

Voilà comment le Conseil général gaspille les deniers publics !

Partant de l’idée que les Ardennes ont une image à reconstruire, le Président du Conseil général et par ailleurs sénateur UMP, Benoît Huré, a lancé depuis 2004 différentes opérations de communication. D’abord tournées vers les Ardennais(es) eux-mêmes pour qu’ils deviennent les "ambassadeurs de leur département", elles ont ensuite été élargies aux acteurs économiques, en particulier à travers le projet Territoire de compétences mené depuis l'an passé en partenariat avec "L'Ardennais-L’Union". Il ne leur restait plus qu’à s’adresser au grand public, ce qui est désormais fait avec le spot publicitaire diffusé depuis hier et pour une durée d’une semaine sur France 2 et France 3 vers 22h30, soit juste après le prime-time, ainsi que sur France 3 Champagne-Ardenne à 19h25 ! Pour atteindre l’objectif fixé, à savoir faire le buzz comme on dit dans les milieux branchés à moindre coût, les grands pontes du département ont fait appel au réalisateur Jan Kounen.

Pourquoi ce choix ? D’abord parce que Jan Kounen, qui parraine depuis plusieurs années le festival Chimeria à Sedan, est attaché aux Ardennes, à tel point qu’il a même profité en 2009 de son passage sur la Croisette, à Cannes, pour présenter la bière de Sedan ! Ensuite parce que ce réalisateur sulfureux né en 1964 à Utrecht, aux Pays-Bas, s’y connaît pour faire parler de ses créations comme l’ont montré le très controversé Doberman, son premier long-métrage ultraviolent tourné en 1997 avec Vincent Cassel et Monica Bellucci, le western hallucinatoire Blueberry ou encore 99 francs, une dénonciation au vitriol du monde de la publicité. Enfin parce que cet artiste aux multiples facettes qui a fait ses premières armes dans les spots publicitaires, entre autres pour Adidas, Peugeot, Miko et Nuts, et dans le court-métrage sait parfaitement s’y prendre pour aller à l’essentiel en un temps très court. Sans compter, cerise sur le gâteau, que ce réalisateur à la renommée montante a accepté de faire un effort financier pour coller au budget mis à disposition par le Conseil général.

Bref, cet amateur d’ardennitude et ce professionnel de scandale et de cinéma avait tout pour plaire. Encore fallait-il voir son œuvre que beaucoup pressentaient surprenante ! Depuis hier et la présentation officielle du spot publicitaire à la presse par Benoît Huré, c’est chose faite. Jan Kounen a choisi de représenter dans un cadre forestier un jeune parisien un peu paumé qui rencontre un énergumène tout sourire vêtu d’un grand cœur rouge qui court vers lui et l’enlace. D’abord incrédule, le Parisien est finalement séduit et une voix off annonce : "ayez le coup de cœur pour les Ardennes à 1h10 de Paris". Voilà, cela dure 25 secondes (42 pour la version longue visible sur Internet que vous pouvez visionner ci-dessous) pour un coût de 200.000 euros. Certains ont trouvé cette réalisation insolite et décalée absolument géniale, moderne et parfaite pour vanter sur un ton humoristique le sens de l’accueil des Ardennais. Mais pour le MRC 08, qui n’oublie pas que ces 25 secondes d’images reviennent à plus de 180 SMIC mensuels, comme pour beaucoup d’autres, c’est d’une niaiserie absolue qui a plus de chance de dévaloriser le département, et par la même occasion de ridiculiser ses habitants, que de lui donner une image attractive. Une gabegie de plus dont on aurait très bien pu se passer à l'heure où les effets de la crise frappent une part toujours plus grande de la population ardennaise...  

3 commentaires:

charlemont a dit…

Pour le dire clairement, c'est totalement idiot... Où sont les Ardennes, au fait ? Parce que je veux dire, ça pourrait être tourné à Fontainebleau ou au bois de Vincennes...

mrc-08 a dit…

Voire dans le bois de Boulogne où, moyennant paiement, ce genre de rencontres peut avoir lieu...

Dzeta a dit…

Il y à même pas woinic ou ses cousins...