Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

lundi 17 décembre 2007

PS-MRC: le dégel est amorcé


Comme chacun le sait, le temps change. Le réchauffement climatique est devenu une réalité, on s'en inquiète depuis une semaine à Bali et ses conséquences se font sentir dans des domaines nombreux et variés, y compris les plus insoupçonnés. Ainsi, la semaine dernière, pour la 1ère fois depuis des lustres, des représentants du MRC-08 ont été reçus dans une ambiance conviviale au siège de la fédération socialiste des Ardennes. A l'issue des discussions, une décrispation dans les rapports entre les 2 formations a été constatée, un dégel comme on disait au cours des années 1950 dans les relations internationales, ce qui a permis en attendant l'étape suivante, la coexistence pacifique, de rédiger le communiqué commun suivant:

"Des délégations des deux fédérations, conduites par Annie FLORÈS et Laurent BOUVIER, se sont rencontrées jeudi 13 décembre. Cette initiative, a été l’occasion d'aborder le mode de ratification du futur traité européen et de faire un large tour d’horizon de la situation sociale et économique dans le département. Face à l’aggravation des conséquences de la politique de N. SARKOZY et du gouvernement de droite relayée avec zèle par l'assemblée départementale, le PS et le MRC ont convenu de mettre en commun leurs efforts pour s’y opposer. Contre la remise en cause du droit au travail, de la sécurité sociale par répartition, du système des retraites, contre la montée de l'insécurité, contre la suppression programmée de la carte scolaire et la disparition de la justice de proximité, les deux formations vont travailler à des actions très larges de rassemblement pour résister à ce démantèlement.
Au cours de cette rencontre les prochaines échéances électorales ont également été abordées. Après avoir évoqué les différentes situations locales, les deux délégations ont réaffirmé leur volonté de travailler à la constitution de listes rassemblant les forces de gauche. Faire réélire des élus de gauche, gagner de nouvelles positions sur la droite est un objectif indispensable pour améliorer l’aménagement du territoire et défendre les services publics. Concernant les cantonales, le PS et le MRC ont tenu à souligner les graves conséquences pour les Ardennes de la domination excessive de la droite au Conseil Général qui découle d’un découpage territorial taillé sur mesure. Si à l’occasion de la campagne électorale, la diversité doit s’exprimer, l’enjeu commun sera de conquérir des positions sur la droite, afin de rééquilibrer la situation départementale. A cette fin, les 2 mouvements ont envisagé la possibilité d'un désistement mutuel au 2ème tour."

Aucun commentaire: