Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

dimanche 2 décembre 2007

Les socialistes (carolos) pour un referendum!

Comme chaque mois, nous venons de faire notre petite tournée de la blogosphère politique ardennaise. Contrairement à ce que les langues serpentines pourraient dire, cette tâche que nous nous imposons (et vous pouvez nous croire, certains mois ce verbe n'est vraiment pas exagéré!) n'est motivée ni par une curiosité mal placée, ni par le désir de piller les idées que nous pourrions éventuellement trouver. Elle a seulement pour objectif soit de prendre connaissance de l'intégralité des positions politiques dont notre quotidien départemental ne s'est que partiellement fait l'écho, soit de découvrir celles qui n'auraient pas été jugées suffisamment intéressantes pour mériter une publication. Bref, il s'agit de la bonne vieille démarche historienne qui consiste à consulter directement les sources plutôt que ce qui en a été retenu par des faiseurs d'opinion plus ou moins bien inspirés.
Pour tout dire, cette tâche ne nous prend pas beaucoup de temps et elle est bien souvent fastidieuse dans la mesure où elle nous amène à lire de grands textes rédigés par des plumes nationales et sans aucun rapport avec notre département. Elle est donc presque toujours décevante (presque, parce qu'il y a tout de même un blog politique qui sort du lot et qui brille à la fois par la qualité de son contenu et par la fréquence de sa mise à jour, mais la décence vis à vis des autres nous interdit d'en citer ici l'auteur et de le faire rougir plus qu'il n'est nécessaire...). Pourtant, cette fois, nous avons eu une surprise, et de taille! Laquelle? Sur le site de l'Etincelle (petite précision du MRC-08 à l'adresse de ceux qui n'auraient pas bénéficié d'une initiation au vocabulaire politique ardennais: il s'agit de la section socialiste de Charleville-Mézières dont certains se risquent à affirmer qu'elle compterait 250 membres!), nous avons découvert un article daté du 12 novembre commençant par "Nicolas sarkozy s'est engagé au cours de sa campagne à négocier un traité simplifié, réduit à sa dimension institutionnelle, soumis à ratification au parlement par la voie d'un congrès. Or, le texte du traité de Lisbonne [...] ne correspond pas à ce projet. En fait, il reprend l'essentiel des dispositions du TCE rejeté par le referendum du 29 mai 2005" et continuant par "ce qui a été rejeté par referendum ne peut pas être approuvé autrement, qu'on soit pour ou contre le texte" avant de se terminer en apothéose par les mots suivants: "L'Etincelle rappelle que le Parti Socialiste s'est engagé au cours de son congrès du Mans à faire appel à la procédure du referendum pour l'adoption de tout nouveau traité européen. Cet engagement commun à toute la gauche a été rappelé dans le projet socialiste, il fait partie du programme électoral sur lequel ont été élus les députés socialistes."
Magnifique, n'est-ce pas? On croirait du Chevènement ou du Mélenchon! les larmes ont presque coulé de nos yeux émerveillés à la lecture de ce si beau texte. Hélas, l'extase n'a pas duré. Deux petites vérifications nous ont très vite remis les pieds sur terre. Lesquelles? La lecture du site de la fédération socialiste des Ardennes, qui nous a prouvé que la prise de position de l'Etincelle n'engageait pas les autres sections du département, et la consultation des listes des signataires des pétitions de gauche appelant à la tenue d'un referendum sur le traité européen sur lesquelles nous avons cherché en vain le nom de Philippe Vuilque, député socialiste de la 2ème circonscription des Ardennes qui comprend pourtant une partie non négligeable de la ville de Charleville-Mézières. Comme une hirondelle ne fait pas le printemps, le retour du bon sens chez quelques-uns ne rendra pas une vue panoramique à la masse de ceux qui se complaisent derrières des oeillières européistes pourtant mises à mal par les votes des peuples souverains...

Aucun commentaire: