Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 10 janvier 2008

Revue de presse


Les lecteurs de "l'Ardennais", que le MRC-08 sait à la fois nombreux et très intéressés par les évènements locaux, ont pu lire dans l'édition de ce jour le compte rendu de la présentation de notre candidate aux élections cantonales sur Mézières-centre-ouest, Yvette Lambert, et de son suppléant, Marc Ninitte. Cependant, quelques surmenés accablés d'activités pour avoir un peu hâtivement crû le slogan "travailler plus pour gagner plus", voire quelques étourdis ayant oubliés d'acheter leur quotidien favori ont certainement raté cet article marquant le début de la concrétisation de l'implantation du MRC dans le chef-lieu des Ardennes. C'est évidemment fâcheux! Est-ce dramatique pour autant? Non, puisque voici le fameux article en question:

"Yvette Lambert portera les couleurs du MRC, le Mouvement républicain et citoyen fondé par Jean-Pierre Chevènement, sur le canton de Mézières Centre-Ouest. Aide-soignante à l'hôpital Manchester, elle y est également représentante du personnel, et elle est impliquée dans le mouvement associatif. Elle dit bien connaître ce quartier de Manchester pour y avoir habité plusieurs années et y travailler depuis… 1969. Longtemps militante au sein du PS, Yvette Lambert se présente comme « une femme de gauche et de terrain », et rejette « tout ralliement avec la droite même modérée ». Elle promet « une campagne de proximité très active. » Son suppléant est Marc Ninitte, retraité d'EDF, bien connu dans le milieu associatif, dont le père Robert Ninitte fut conseiller général de ce canton de 1946 à 1977.
Les objectifs des candidats sont d'« apporter une attention particulière aux communes de la périphérie qui doivent continuer à se développer, veiller à ce que la rénovation urbaine du quartier de Manchester soit une réussite dans le respect de ses habitants, créer davantage de logements sociaux, avec des gardiens dans chaque immeuble, ce qui crée des emplois et apporte de la confiance ». Préoccupés également par la sécurité et le développement des aides aux personnes handicapées, Yvette Lambert et Marc Ninitte disent enfin « ne pas être opposés à une communauté d'agglomération de projets, mais qui doit être librement consentie par les habitants des communes concernées. » Or, selon eux, « la gestion actuelle n'est pas satisfaisante car avec tous les transferts de compétences déficitaires, l'on s'achemine inévitablement vers la création d‘un nouvel impôt après les municipales. » Les candidats du MRC entendent enfin « s'opposer avec force à la remise en cause des acquis sociaux et à la politique néfaste pour les travailleurs menée par Nicolas Sarkozy »."

Aucun commentaire: