Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mercredi 20 mai 2009

Dans les Ardennes, on sait débattre !

Dans à peine plus de deux semaines, les Français seront appelés aux urnes pour élire leurs députés au Parlement européen de Strasbourg. En 2004, l'abstention avait atteint les 53 % ... et la plupart des observateurs politiques s'accordent pour dire que ce chiffre terrible pour la démocratie sera largement dépassé. Rien de bien étonnant quand on voit l'attitude des médias, nationaux comme régionaux, qui ont décidé de couvrir au minimum la campagne électorale. Sans exposé possible des idées et sans débat contradictoire, comment intéresser les électeurs ? Peut-être en organisant des réunions publiques, comme celle tenue ce soir à Charleville-Mézières par Roger Terlicien, candidat sur la liste du Front de Gauche, qui a réussi à rassembler plus de 60 personnes, ce qui n'est pas rien un mercredi soir veille du long congé de l'Ascension.




1 commentaire:

titi a dit…

Les réunions publiques, c'est pas mal mais les gens se déplacent de moine en moins. Le plus efficace, c'est le terrain avec des affiches et des tracts. Il reste 15 jours, alors c'est le moment pour le front de gauche de mettre le paquet. De toute façon, il n'aura aucune concurrence sur le terrain face à lui, alors autan en profiter. 15 jours pour confirmer le vote de la vallée en 2005 pour le non et pour dépasser le NPA, il y a plus de temps à perdre