Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 14 mai 2009

Des informations que vous ne trouverez pas dans "l'Ardennais"

Depuis quelques semaines, le quotidien départemental "l'Ardennais" a changé de format. Plus petit, sur le modèle des tabloïds anglais qui fait maintenant partout fureur du fait de sa plus grande facilité de lecture, il est aussi plus agréable à la vue grâce à la forte augmentation du nombre de photos dont beaucoup sont en couleur ... et il salit beaucoup moins les mains. Un changement radical donc sur la forme, qui fait suite aux nominations, il y a quelques mois, d'un nouveau directeur général et d'un nouveau rédacteur en chef qui se sont traduites, elles, par une modification importante de la ligne éditoriale : finis les articles détaillés sur les sujets économiques et politiques locaux et départementaux au profit de compte-rendus plus succincts des activités associatives, des faits divers et des grandes polémiques sociétales. Certains disent que c'est l'évolution des centres d'intérêts des lecteurs et qu'il faut bien s'y adapter, d'autres qu'il s'agit d'un choix délibéré destiné à capter une nouvelle clientèle au risque de perdre une partie de l'ancienne.

Au MRC 08, on se gardera bien de trancher entre ces 2 hypothèses, mais nous sommes au regret de constater que cette nouvelle orientation a réduit à la portion congrue les informations politiques qui se trouvent maintenant pour la plupart cantonnées dans l'espace intitulé "Actu 08" situé en haut à droite de la page 2. Le traitement de la campagne actuelle pour les élections européennes du 07 juin confirme cette réalité puisque seuls les services de Reims la suivront en réalisant des dossiers et des enquêtes tandis que les antennes locales se contenteront d'annoncer les réunions publiques sans en faire de compte-rendu. Contrairement aux élections précédentes, la population n'aura donc droit qu'à quelques bribes d'information, ce qui ne sera certainement pas sans avoir d'effet sur le taux d'abstention, et elle passera à côté d'évènements importants, comme la tenue aujourd'hui à Charleville-Mézières d'une réunion de présentation du Front de Gauche par ses 3 composantes départementales que sont le PC, le Parti de gauche et République et Socialisme qui regroupe des républicains de gauche venus pour l'essentiel du MRC.

La graphosphère ayant décidé d'être muette, cette rencontre des partisans d'une autre Europe restera-t-elle confidentielle ? Grâce au miracle de la blogosphère à laquelle nous nous adonnons depuis maintenant 2 ans, non, même si sa diffusion n'aura pas la même ampleur! Et quitte à faire de l'information, sachez qu'il a été prévu cet après-midi de faire venir dans les Ardennes le 20 mai Roger Terlicien, numero 4 PC sur la liste du Front de Gauche dans la région Grand Est, puis le 26 mai, journée nationale d'action, Hélène Franco, tête de liste PG et enfin le 1er juin Lucien Jallamion, un des fondateurs de République et Socialisme. Les Ardennes auront donc droit à une vraie campagne unitaire menée par des personnes qui se connaissent bien pour avoir été sur les mêmes estrades lors du referendum constitutionnel européen en 2005.

Aucun commentaire: