Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

lundi 18 mai 2009

L'Europe des marchands : une vieille réalité et certainement pas un fantasme !

En 1961, Henri Verneuil réalisait, à partir d'un roman de Georges Simenon et de dialogues du sublime Michel Audiard, le film "le Président". Sans entrer dans le détail du scénario, ce chef d'oeuvre du 7ème art est resté dans l'histoire à cause d'une scène d'anthologie au cours de laquelle le Président du Conseil (joué par Jean Gabin) prend à partie les députés, aussi bien ceux de l'opposition que ceux de la majorité, sur l'Europe et son avenir. Il y explique notamment que l'Europe des marchands et en train de prendre le pas sur celle des hommes et révèle au grand jour avec éloquence le travail des lobbies ainsi que leurs soutiens politiques. L'ambiance est explosive et l'empoignade se termine avec le départ du Président de l'hémicycle sur la réplique suivante : "Vous allez faire l'Europe de la fortune contre celle du travail, l'Europe de l'industrie lourde contre celle de la paix et cette Europe vous la ferez sans moi, je vous laisse ...".

C'était il y a 48 ans, au tout début de la construction européenne, et hélas cette scène n'a pris une seule ride. Elle reste plus que jamais d'actualité, comme vous pouvez le voir sur l'extrait ci-dessous. Le restera-t-elle encore autant de temps ? Tout dépend de vous, de votre vote du 07 juin, que vous pouvez gaspiller en optant pour un des multiples partis qui ont soutenu la mise en place insidieuse de cette Europe de l'argent ou utiliser avec discernement en choisissant de soutenir un regroupement de Gauche qui s'oppose clairement à cette orientation. Et si vous avez encore des doutes, ce qui peut se comprendre au regard du bourrage de crâne auquel se livrent les médias, n'hésitez pas à venir écouter mercredi 20 mai Roger Terlicien, numéro 4 de la liste Front de gauche dans la région Grand Est, à Revin à 18h00 ou à l'Hôtel de ville de Mézières à 20h30. Ce sera à n'en pas douter très instructif!


Aucun commentaire: