Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

vendredi 1 mai 2009

Un défilé unitaire sur fond de crise

A l'appel du G8 syndical qui continue à parler d'une même voix depuis le mois de janvier, près de 300 défilés unitaires étaient organisés en cette Fête du travail à travers tout le pays pour dénoncer la politique du gouvernement qui refuse toute idée de relance par la consommation, ainsi que l'attitude du patronat qui profite de la crise pour multiplier les plans sociaux tout en continuant d'empocher de confortables dividendes. Dans les Ardennes, même si de petits rassemblements ont eu lieu dans des endroits comme Revin ou Givet, le défilé principal s'est tenu - tradition oblige - à Charleville-Mézières, avec un départ de la place ducale où les participants ont pu entendre les dirigeants de chaque syndicat s'exprimer sur les problèmes sociaux générés par la terrible crise économique que nous vivons. L'unité était sans faille, avec notamment la présence pour la 1ère fois dans le même cortège des militants de FO et de la CFTC, et le soleil resplendissant a mis un peu de baume au coeur des manifestants dont beaucoup provenaient d'entreprises privées. Les prix ultra démocratiques pratiqués lors du repas champêtre organisé dans le square de la gare (1 euro le sandwich et 0,50 euro la boisson, qui dit mieux ?) ont également contribué à créer une ambiance des plus sympathiques qui a permis de continuer les discussions bien au-delà de midi. Et le nombre, vous demandez-vous certainement ? Difficile à dire, mais pour le MRC 08 qui était présent à ce défilé au même titre que le PC, le Parti de Gauche, le PS, le NPA et LO, il dépassait largement les 1000 (beaucoup plus qu'un 1er mai habituel, mais moins que le 19 mars, ce qui n'a rien d'étonnant un vendredi permettant de passer un long week-end en famille), comme vous pouvez le voir ci-dessous :






Aucun commentaire: