Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

dimanche 24 janvier 2010

Aubrives : l’année commence plutôt mal !


En 3 jours, deux évènements importants pour la commune d’Aubrives ont eu lieu. Le 1er, qui s’est déroulé mercredi dernier, a été une réunion du Conseil municipal, avec un ordre du jour constitué essentiellement par les demandes de subventions à émettre pour les projets envisagés au cours de l’année. Un grand classique donc, qui devait a priori être réglé en peu de temps. Hélas, il n’en fut rien puisqu’un conseiller municipal, clairement venu pour en découdre, a considéré que vitupérer et interrompre systématiquement l’argumentation de ses contradicteurs suffisait pour avoir raison. Ce comportement, choquant pour toute personne qui comme moi estime que le débat argumenté et l’écoute de l’autre sont 2 bases essentielles de la démocratie, a entraîné un allongement considérable de la séance.

Pour autant, celle-ci n’a pas été inutile puisqu’elle a permis de lister les projets retenus pour la programmation financière de 2010 : outre l’aménagement de la rue Votion, le renforcement de la sécurité incendie et l’élimination de la ruine Cudeaux déjà proposés en 2009, des dossiers de demande de subventions seront déposés pour l’aménagement de 3 impasses situées dans le lotissement Terre Querelle, la démolition de la ruine Lourson, la construction d’un parking sous la salle Paul Hustin et l’installation d’un abribus. Par contre, l’extension de l’assainissement dans la rue du Pâchis aux bœufs et la construction d’une salle d’activités à l’école primaire ont été reportées aux calendes grecques. Quant à l’aménagement d’une salle polyvalente, elle a aussi été abordée : après un laborieux tour de table interrompu à de multiples reprises par les interventions aussi intempestives que stériles de notre conseiller municipal aux conceptions démocratiques si particulières, il a été décidé qu’elle serait construite en bordure du lotissement Terre Querelle, ce que je considère comme étant une bonne chose, mais aussi qu’elle serait désormais à forte vocation sportive, ce que je considère comme une très mauvaise chose eu égard au surcoût estimé au minimum à 500.000 euros et à l’absence de club sportif, à part le football bien sûr, à Aubrives.

Le 2ème évènement important, qui a eu lieu vendredi, a été la traditionnelle cérémonie des vœux du maire. Organisée à 19h00 dans la salle du Foyer pour Tous, dont le règlement adopté cette année par le Conseil municipal stipule qu’elle ne peut être utilisée que jusqu’à 20h00 pour préserver la tranquillité du voisinage, elle s’est déroulée en présence d’un important public, dans lequel figuraient majoritairement des personnes extérieures à la commune, dont le conseiller général du canton voisin de Fumay, le président de la Communauté de communes Ardenne Rives de Meuse, de nombreux maires des alentours et quelques représentants des corps constitués. Après les remerciements d’usage, Gilbert Leclercq, dont tout le monde aura remarqué qu’il n’était entouré que par la moitié du Conseil municipal, a rapidement rappelé les actions réalisées en 2009 : la rénovation de la façade de la mairie, l’aménagement de la salle Paul Hustin, la mise aux normes de sécurité des bâtiments communaux, la baisse de la dette, l’engagement de plusieurs études et l’amélioration de la propreté du village. Pour les informations supplémentaires, il a renvoyé à la consultation des "brèves d’Aubrives", le 4 pages style gazette conçu par la commission communication à laquelle il a rendu un hommage appuyé. Un bilan plutôt flatteur donc, que je trouve néanmoins nécessaire de nuancer puisque le lotissement annoncé lors des vœux de 2009 n’a pas vu le jour, que l’aire de jeux tant attendue n’est toujours pas opérationnelle, que les caniveaux n’ont jamais été aussi sales au point que certains se demandent si la mairie a bien acheté une balayeuse en 2008 et que l’information délivrée par la commission communication se limite à un catalogue de photos.

Puis Gilbert Leclercq a annoncé les projets de la municipalité pour 2010 : la réalisation de 2 grands chantiers de voirie, à savoir l’aménagement de la rue Votion et non pas d'une mais de 3 impasses du lotissement Terre Querelle, le renforcement de la sécurité incendie, le soutien aux associations, la poursuite des études pour la construction de la salle polyvalente désormais à vocation sportive … et même la construction d’un rond point au croisement de la route de Hierges et de l’ancienne RN 51 qui ne figure pourtant pas dans le champs des compétences de la commune. Pour finir, il s’est lancé dans un discours de politique générale digne d’un député de gauche en rappelant la nécessité, en ces temps de crise, de défendre les acquis sociaux conquis de haute lutte et en faisant part de sa méfiance à l’égard des réformes à venir, notamment celle du financement des collectivités locales provoquée par la suppression de la taxe professionnelle. Les applaudissements d’usage ont alors eu lieu et le public a pu profiter pleinement de la profusion de petits fours et du champagne servi à volonté par un personnel professionnel tout de noir et de blanc vêtu, au milieu de tables recouvertes de nappes vertes et de pétales de roses. Un véritable festin en totale contradiction avec les propos tenus par le maire juste avant, mais qui ne peut surprendre dans une commune où les illuminations de Noël brillent encore de tous leurs feux le 24 … janvier ! Et puisque les mauvaises habitudes ont la vie dure, après le départ du public, les réjouissances ont continué comme l’an dernier en comité (très) restreint par un repas bien arrosé qui s’est terminé, d’après les lève-tôt du village, aux environs de 06h00 du matin. Nul doute que les partisans d’une bonne gestion des deniers publics sauront apprécier à sa juste valeur une telle dérive et s’en souviendront le moment venu…
LB

9 commentaires:

julie a dit…

Au moins maintenant on sait où passent nos impots. Dans les orgies de certains de ces messieurs les conseillers municipaux.Croyez moi, je m'en souviendrai lors des prochaines élections. Y en a qui vont se faire tailler des costumes qu'ils n'imaginent même pas

aubrivois a dit…

Encore jusqu'à 6 heures du matin, comme l'an dernier. C'est devenu une habitude ou quoi ? Si c'est le cas, il faudrait qu'elle s'arrete le plus vite possible, avant que toute la pointe vienne se régaler aux frais du contribuable aubrivois

vigie08 a dit…

y a rien à faire, il sont irrecuperable. deja deux fois qu'il nous fond le cou, et il vont pas s'arreter la. des profiteurs, voila ce que c'est, sur le travail des autre

arduinna a dit…

si on n'augmente pas les impôts et qu'on peut se payer des petits fours et du champagne à volonté, c'est qu'on a de l'argent. tant mieux, on va pas s'en plaindre, mais pourquoi est-ce qu'on le dépense pas de façon plus utile pour tout le monde ? Pourquoi c'est toujours les mêmes qui en profitent ?

aubrivois a dit…

Tout n'est pas si mauvais que ça. Hier, j'ai reçu Aubrives magazine. C'est pas mal fait. On y apprend des choses intéressantes. Peut-être qu'il y a quand même du bon à tirer de notre équipe municipale. A mon avis, il faudrait qu'elle soit plus encadré

charlemont a dit…

On se demande si on est dans La grande bouffe, le pacha, ou touchez pas au grisbi. En attendant, j'espère, le cave se rebiffe...

Ophélie a dit…

Il faudrait quand même que l'on m'explique quelque chose... Que peut-il bien se passer dans la tête d'un maire qui fait débuter la fameuse "cérémonie" des voeux à 19h alors que la salle doit officiellement fermer ses portes à 20h?
Pour ce qui concerne la suite, c'est le même rituel dans toutes les communes... Même discours sur la crise avant le festin qui tourne à la beuverie voire orgie, il y a déjà eu des cas isolés!
En revanche si les aubrivois sont satisfaits de Aubrives magazine c'est un bon point parce que le Bayamont à Wallerand c'est minable... Monsieur le maire fait bizarrement abstraction de la baisse de la population.

jojau a dit…

Ophélie
j'ai pris connaissance de votre critique (une de +) relative au Bayamont ( bulletin municipal de Vireux Wallerand).Si le coeur vous en dit,venez nous rejoindre,nous avons besoin d'aide et pourrons peut-être vous mettre à l'honneur. Allez un peu de courage Mlle Ophélie G....., prenez RDV avec Joël JAUMOTTE, à bientôt!!!.....

veronik08 a dit…

Décidément ce rond point tant attendu est l'arlésienne...étrange que monsieur le maire ne parle pas de SON projet d'implantation d'une station d'épuration pratiquement au même endroit...encore une idée mégalomaniaque ?