Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 25 février 2010

Transports scolaires : un petit clic pour une bonne cause


En 1963, lorsque les transports scolaires ont été instaurés dans les Ardennes, le Conseil général de ce département fortement rural a sagement adopté le principe de leur gratuité de la maternelle à la Terminale pour les élèves qui respectent les secteurs de recrutement (la fameuse carte scolaire), sans restriction, à condition que la distance entre le domicile et l'établissement soit au minimum de 3 kilomètres. Ce choix, qui permet de respecter le principe de l'enseignement accessible à tous, a un coût qui s'est élevé progressivement du fait, d'une part des fermetures croissantes d'écoles primaires et de collèges ruraux, et d'autre part de la massification de l'enseignement secondaire. Aujourd'hui, il s'élève à environ 15 millions d'euros par an, soit à peu de chose près l'équivalent de l'augmentation attendue des dépenses d'aide sociale pour 2010. C'est pourquoi, lors du débat d'orientations budgétaires qui a eu lieu au début du mois, Benoît Huré, Président du Conseil général, a invité ses collègues à réfléchir sur l'opportunité de conserver ce système qui est appliqué depuis pratiquement un 1/2 siècle eu égard aux charges nouvelles qui s'annoncent pour le département et au caractère "déresponsabilisant" de la gratuité. Bien sûr, cette proposition a fait réagir la fédération FCPE des Ardennes qui a rendu public le texte suivant :

"Monsieur le Président,
Dans notre département, près de 18.000 élèves, de la maternelle à la terminale sont transportés gratuitement chaque jour pour se rendre à l'école. Lors du débat sur les orientations budgétaires du conseil général, vous avez remis en cause ce principe de gratuité, en invoquant son coût (plus de 15 M€) et les difficultés budgétaires que rencontre le département.
Cette gratuité est nécessaire, elle est indispensable, elle permet d'offrir une plus grande solidarité aux Ardennais sur l'ensemble de notre département majoritairement rural. Cette gratuité aide beaucoup de familles dont le pouvoir d'achat est particulièrement affecté en ce temps de crise. Cette gratuité ne déresponsabilise en rien les familles !!!
Nous, parents d'élèves ardennais, ne sommes pas responsables de l'étranglement financier des collectivités territoriales, il serait trop facile de faire subir aux familles, les conséquences désastreuses de la politique menée par le gouvernement en matière fiscale. Ce gouvernement mène une politique dévastatrice en matière d'éducation, il supprime des classes, ferme nos écoles, nos collèges et oblige par le fait, à envoyer les enfants à des km de leur lieu de résidence, en voulant remettre en cause ce principe de gratuité, le conseil général des Ardennes pénalise davantage les familles.
Alors que nous demandons d’étendre la gratuité des transports scolaires à l’ensemble des élèves, y compris pour les élèves du Chef – lieu du département, Il est donc pour nous inconcevable de revenir en arrière. Nous ne laisserons pas remettre en cause ce principe de gratuité ! "

Si vous désirez apporter votre appui à la démarche de cette fédération de parents d'élèves que le MRC 08 soutient sans la moindre réserve, vous pouvez signez la pétition en ligne sur le site suivant : http://jesigne.fr/transportsscolairesdu08

Aucun commentaire: