Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

lundi 10 janvier 2011

Chevènement appelle Strauss-Kahn à "trouver rapidement son chemin de Damas"


Le président d'honneur du MRC, Jean-Pierre Chevènement, a appelé dimanche le patron socialiste du FMI, Dominique Strauss-Kahn, "à trouver rapidement son chemin de Damas".

"Il ne croit pas à l'avenir de la nation française. Il croit que la France est finie, il se prononce pour une nation européenne dont d'ailleurs il ne sait pas très exactement où s'arrêteraient les limites", a déclaré l'ancien ministre sur la Radio de la communauté juive (RCJ). "Donner tous les pouvoirs à M. Barroso (le président de la Commission européenne, ndlr) comme il le propose, ça n'a pas de sens et ça ne convaincra pas les Français. Donc j'invite Dominique Strauss-Kahn à trouver rapidement son chemin de Damas", a-t-il ajouté.

Interrogé sur la repentance de la France pour le régime de Vichy, il a estimé qu'on était "allé trop loin dans la repentance et que Jacques Chirac n'a pas commis une bonne action en disant que la France, et non pas l'Etat français, avait commis l'irréparable". "Je pense que c'est l'Etat français de Vichy qui s'est profondément et définitivement déshonoré. Ce n'est pas la masse du peuple français qui était un peuple prostré en 1940 par une défaite soudaine", a fait valoir M. Chevènement. Pour lui, "le peuple français s'est très vite éloigné de Pétain" et "il faut revenir à une vision plus juste qui permette au peuple français de retrouver une estime de soi et de son histoire".
(dimanche 9 janvier 2011, 14h47)

Aucun commentaire: