Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

samedi 16 avril 2011

Ardennes : Sarkozy est de retour !



Décidément, Nicolas Sarkozy aime bien les Ardennes ! Après s’y être rendu une première fois à titre officiel en 1995 pour assurer notre département meurtri par des inondations catastrophiques de la solidarité nationale, il y était revenu en 2003 pour participer à Rethel à un congrès des maires, puis en 2005 à l’occasion d’une fête de l’UMP organisée à Charleville-Mézières. Le 18 décembre 2006, il avait remis ça en visitant d’abord, en sa qualité de ministre de l’intérieur, le lycée agricole de Rethel et les Ateliers de Janves à Bogny-sur-Meuse, avant de changer de casquette et de prononcer en soirée, en sa qualité de candidat à l’élection présidentielle, un discours enflammé au Parc des Expositions de Charleville-Mézières dans lequel, s’adressant à "la France qui souffre", il avait exhorté à "travailler plus pour gagner plus". Au passage, il en avait profité pour annoncer l’implantation de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés dans le chef-lieu du département et d’un centre d’essais acoustiques à Mouzon.

Moins de deux ans plus tard, le 28 octobre 2008, il avait fait un cinquième déplacement dans notre département, encore à Rethel mais cette fois-ci en qualité de Président de la République, pour présenter le 3ème volet de son plan anti-crise axé sur la mobilisation pour l’emploi, ce qui lui avait permis d’annoncer une meilleure prise en charge financière du chômage partiel, et pour défendre la fusion de l’ANPE et de l’ASSEDIC au sein de Pôle Emploi. La France étant vaste et l’emploi du temps du chef de l’Etat n’étant pas extensible à l’infini, on pouvait alors supposer que l’on ne reverrait plus Nicolas Sarkozy dans notre département jusqu’à la fin de son mandat. C’était sans compter sur l’influence jusqu’ici cachée de nos élus ou sur l’attractivité hors pair des Ardennes puisque les services de l’Elysée ont confirmé hier la rumeur qui agitait le microcosme politique ardennais depuis le 04 avril, à savoir que le Président effectuera une nouvelle visite dans notre département le 19 avril ! Ce sera donc son 6ème déplacement officiel dans les Ardennes et son 2ème en qualité de chef de l’Etat, ce qui constitue certainement un record depuis la mise en place de la IIIème République en 1875.

Au programme, après la visite à Vrigne-aux-bois de l’usine de La Fonte Ardennaise, une des 6 entreprises du département à faire partie du réseau Oséo excellence qui rassemble 2.000 entrepreneurs considérés comme exceptionnels par leurs perspectives de croissance, Nicolas Sarkozy se rendra, en compagnie de son ministre de l’industrie, l’ex-socialiste Eric Besson, et de son ministre en charge des collectivités territoriales, Philippe Richert, à Renwez, qui se trouve par un hasard assez surprenant être la commune de résidence de son conseiller Boris Ravignon, pour participer à une assemblée générale extraordinaire de l’association des maires du département. Là, il s’exprimera sur la réforme territoriale, sur l’évolution des ressources financières des collectivités, sur les normes environnementales et sur le développement économique du territoire. Le MRC 08 attend donc du Président de la République, qui doit être accueilli par tous les élus ne serait-ce que par égard pour nos institutions, qu’il fasse au-delà de l’exposé des principes généraux qui guident sa politique des annonces concrètes sur les problèmes ardennais, comme le sort qui sera réservé à Revin dans le nouveau schéma départemental de coopération intercommunale, les compensations envisagées pour les collectivités locales en cas de prolongation de la zone franche, les modalités de la concertation avec les autorités belges dans le dossier Bioénergie Val de Meuse et le contenu réel du plan de réindustrialisation de la vallée que tout le monde attend. Si tel n’était pas le cas, disons-le tout net, ce sera alors une visite pour rien dont les Ardennais(es) se seraient bien passés...

Aucun commentaire: