Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

vendredi 22 avril 2011

Porcher : c'est fini !

Cette fois, c'est définitivement terminé ! L'usine Ideal Standard de Revin, plus connu des locaux sous le nom qui a fait sa gloire à savoir Porcher, a fermé à tout jamais ses grilles ce matin. Pour l'occasion, les salariés s'étaient rassemblés, accompagnés parfois de leur famille, d'amis, d'anciens collègues de travail voire tout simplement de particuliers anonymes qui voulaient montrer leur solidarité. En tout, 200 à 300 personnes étaient présentes, avec la possibilité pour chacune d'entrer à l'intérieur même du site condamné. Comme prévu, dans une ambiance rendue particulièrement lugubre par le hurlement continu de la sirène de l'entreprise, ils ont mis le feu au  cercueil noir contenant le nom des 148 licenciés, à un certain nombre de croix blanches sur lesquelles étaient inscrites le nom de tous les services supprimés, et à un pendu incarnant l'emploi assassiné. Le tout a donné naissance à un très gros brasier qui s'est étendu, sous l'effet d'un vent capricieux ou peut-être secrètement solidaire des générations d'ouvriers qui ont trimé dur dans cette usine vieille de 125 ans, aux dernières pièces fabriquées sur le site et méticuleusement rangées par un personnel qui aura travaillé jusqu'au bout. Certains y ont vu un symbole de la destruction du savoir-faire des salariés d'une entreprise elle même emblématique de la tradition industrielle locale ! Puis, le feu s'apaisant, les présents, au nombre desquels ne figurait pas - chose incompréhensible pour le MRC 08 - le député-maire de la ville, Philippe Vuilque, sont petit à petit repartis, le coeur gros et la larme parfois à l'oeil, pour commencer un travail de deuil qui risque de durer bien longtemps...



Aucun commentaire: