Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

vendredi 11 juillet 2008

collèges muti-sites: Chaumont Porcien disparaît à son tour!


Le Conseil d'administration du collège multi-sites de Signy l'abbaye - Chaumont Porcien vient de se prononcer pour le regroupement de l'effectif scolaire du site de Chaumont Porcien vers celui de Signy l'abbaye. Si cette décision, qui a reçu l'aval de l'Inspection d'académie, du Rectorat et du Conseil général n'entraine pas la fermeture au sens stricte du terme d'un collège, elle aboutit de fait à la disparition d'un établissement d'enseignement de proximité et à la fragilisation du tissu économique et culturel d'un canton. Elle suscite donc logiquement le mécontentement des élus et de nombreux parents face à un mode de gestion scolaire qui, non seulement utilise mécaniquement la règle à calcul sans tenir compte des spécificités socio-économiques locales, mais en plus amplifie les conséquences de la baisse démographique au lieu de chercher à les atténuer.

De façon générale, le MRC-08 constate que cette décision va dans le sens de la volonté de moins en moins cachée du Rectorat de réduire le nombre d'établissements et de celle clairement affichée du Conseil général d'obtenir 35 collèges implantés sur 35 sites. Il ne s'agit donc pas d'une affaire strictement locale, mais bien de la poursuite du processus sciemment engagé pour obtenir la disparition des collèges multi-sites et qui a déjà abouti à la fermeture des établissements de Machault, de Margut et de Maubert-Fontaine et à la programmation de celle de Mouzon à la rentrée 2009. La marche arrière opérée par le Conseil général en juillet 2006 révèle ainsi son vrai visage: ce n'était qu'un recul tactique destiné à obtenir le même résultat par une méthode plus progressive et des arguments en apparence plus pédagogiques. Bref, la remise au goût du jour de "la tactique du salami", qui avait si bien réussi en Europe de l'est à la fin des années 1940!

Si le MRC-08 est bien conscient qu'une réflexion sur la restructuration du réseau des collèges ardennais est nécessaire, il condamne cependant fermement cette politique qui fait passer les intérêts économiques avant ceux des élèves et des territoires en difficulté. Notre opposition à cette orientation est d'autant plus forte qu'aucune évaluation sur l'expérience des collèges multi-sites n'a été menée à ce jour. Nous nous associons donc pleinement à la légitime indignation des parents d'élèves et des élus du canton de Chaumont Porcien et proposons, comme le suggère le rapport de l'Inspection générale rendu en septembre 2004 sur l'évaluation de l'enseignement dans l'académie de Reims, de faire des collèges multi-sites "un outil d'aménagement du territoire qui peut se voir investi de nouvelles missions utiles à l'équilibre des zones rurales, comme l'aménagement de pôles d'animation, de centres de ressources multi-médias ou de centres de formation professionnelle". Avec le maintien des autres services publics de proximité, cela contribuerait à l'existence d'une vie rurale de qualité.

6 commentaires:

Ophélie a dit…

Je ne sais pas si la cité scolaire Vauban a quelque chose en commun avec les "multi-sites" mais vu les fermetures qui ont lieu dans notre département une question se pose:
Est-ce que Vauban est menacé de fermeture?

Peut-être que je m'inquiète un peu trop (c'est sûr même) mais cela fait malheureusement parti de ma personnalité! ^^

mrc-08 a dit…

Directement, la cité scolaire de Vauban n'a rien à voir avec les collèges multi-sites, mais indirectement ce n'est pas la même chose.
Les collèges multi-sites sont une unicité que l'on ne trouve que dans le département des Ardennes. Ils ont été créés en 1999 pour permettre la survie à moindre coût des petits collèges ruraux du sud des Ardennes. Le principe est simple: on regroupe 2 collèges en un seul établissement, donc avec une seule équipe de direction, mais on maintient l'enseignement avec les 4 niveaux dans chacun des 2 ex-collèges. Résultat, les frais de personnel sont diminués mais la présence du service public est maintenue.
Au début, il y avait 9 collèges multi-sites, mais le site de Margut a disparu, puis cela a été le cas de celui de Machault. Maubert Fontaine a fermé en 2007, et c'est maintenant au tour de Chaumont Porcien en 2008 avant la fermeture déjà programmée de Mouzon en 2009. Cela signifie que le conseil général qui assure l'entretien des locaux a décidé de supprimer tous les collèges multi-sites pour procéder à des regroupements sur un seul site ... par souci d'économie très certainement.
L'étape suivante de cette politique est malheureusement limpide: après avoir fait disparaître cette unicité ardennaise, le conseil général "s'attaquera" aux petits collèges mono-site ( moins de 300 élèves )et les fermera les uns après les autres. Parmi eux, il y a celui de Vireux-Wallerand qui sera un des premiers à passer à la trappe. Comme le lycée de Givet est pourvu par des élèves qui proviennent de 2 collèges (Givet et Vireux), la fermeture de l'un d'entre eux lui fera très mal en terme d'effectif. Sans être d'un naturel trop angoissé, on peut même supposer qu'elle pourrait être de nature à lui porter le coup de grâce...

Ophélie a dit…

Selon vous, dans combien de temps l'étape suivante de cette politique pourrait débuter?

Décidément j'ai du mal à comprendre la politique appliquée dans les Ardennes...
Veut-on les "sauver" où plutôt les "tuer"?
Dégringolade économique, fermeture d'établissements scolaires etc...
Où va-t-on? (aux oubliettes?)

Ce qui me révolte c'est que la plupart des dirigeants politiques des Ardennes ne bougent pas où alors agissent en défaveur de l'intérêt général (ce que j'appelle l'égoïsme)!

C'est à croire que la majorité de la population ardennaise n'a pas encore compris qu'une des solutions à nos problèmes est le changement de dirigeants.

Tout ceci est décevant... Ce sont des personnes comme vous (je pense notamment à Mr Bouvier) qu'il faut pour qu'il y ait du changement et de l'opposition (surtout) face aux projets défavorables à l'intérêt général!

Je crains que lorsque la majorité de la population ardennaise l'aura compris il sera déjà tard!

En sortant du sujet des établissements scolaires, il me semble que des "bêtises" coûteuses ont été commises (sous prétexte de vouloir développer le tourisme) comme la construction de RIVEA mais aussi de Terre Altitude (en parlant de ça le prix des activités est exorbitant!!!).
La commmunauté de communes savait avant construction qu'un déficit important existerait; alors pourquoi ces contructions ont-elles été réalisées?
N'aurait-elle pas dûe privilégier la revitalisation du port de Givet (qui est plus prometteuse) au lieu de ces complexes touristiques très dificitaires?

mrc-08 a dit…

Chaumont Porcien en 2008, Mouzon en 2009, puis il restera 4 collèges multi-sites à regrouper ... ce qui nous amène à 2014 pour le début de la 2ème phase! Le pouvoir politique sait parfois prendre son temps lorsqu'il juge qu'il est de son intérêt de le faire, ce qui en l'occurrence est le cas vu la très forte mobilisation des parents d'élèves contre la fermeture programmée de 10 collèges par le conseil général en 2006.
Concernant la construction d'infrastructures touristiques pharaoniques comme Rivéa et Terr'altitude dans la Pointe, il fauts se demander si elle relève de la mégalomanie qui est parfois un défaut bien français ... ou bien de la stupidité de personnes qui croient pouvoir concurrencer les sites autrement plus attractifs qui existent ailleurs, le tout avec l'argent des contribuables bien sûr. Dans tous les cas, il y aura bien un moment où l'heure des comptes sonnera.

Ophélie a dit…

Le début de la deuxième phase serait donc prévu pour 2014!

Si je calcule bien, en 2013 de nouvelles élections présidentielles auront lieu...
On ne sait jamais, si la Gauche passait et qu'elle s'intéressait quelque peu à notre département...

Est-ce qu'un bouleversement pourrait changer la situation?


J'attache beaucoup d'importance à ce problème puisque, certes ces fermetures ne me toucheront pas personnellement mais toucheront mon petit frère et bien sûr toute sa génération!!!

mrc-08 a dit…

Aucune chance hélas que l'élection présidentielle de 2012 ne change la donne. La décision sera prise par le Conseil général des Ardennes qui est aujourd'hui très à droite (25 sièges sur 37) et le restera à coup sûr avec le mode actuel de désignation des conseillers généraux qui avantage les territoires ruraux (c'est à dire politiquement de droite) au détriment des territoires urbains (la plupart politiquement à gauche).