Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mercredi 2 juillet 2008

Sarkozy filmé en off sur France 3: et la politesse bordel!

Lundi 30 juin, Nicolas Sarkozy était sur le plateau de France 3. Accueilli dans les locaux de France Télévisions sous les quolibets de salariés - certains même vêtus d'un T-shirt «Plus belle la vie sans Sarkozy», le président est arrivé sur le plateau du 19/20… un brin énervé. Les minutes qui ont précédé son intervention en direct ont été enregistrées par les équipes du 19/20, et diffusées par Rue89. Ambiance polaire, petite passe d'arme avec les techniciens assortie du commentaire "ça va changer tout ça", demande au journaliste Gérard Leclerc qu'Arlette Chabot avait mis à l'écart «T'es resté combien de temps au placard?» avant de s'exclamer à la cantonade «J'avais protesté quand on l'avait mis au placard !». Des images très instructives du tout petit (cela n'est en rien une allusion à sa taille!) Président de la République française qu'il est.

2 commentaires:

Ophélie a dit…

Voilà donc l'homme qui représente les français dans son état "naturel"!
Au moins, dans cette situation, on voit réellement sa vraie personnalité... pas d'image travaillée!!
Quelle sympathie, quelle gentillesse et quelle nervosité...
Voilà l'homme qu'ont choisi une grande partie des français pour nous représenter!

Petit par la taille, par les idées et par sa gentillesse et sa bonté!
Il me semble que ça fait beaucoup de petitesse!
Je suis peut être "méchante" mais tant que j'y suis, autant aller jusqu'au bout: c'est un minable qui n'aurait jamais dû être élu!!!

Guillaume a dit…

Très instructif... Voilà qui montrera peut-être aux Français le côté obscur du Petit Nicolas, même si certains répondront qu'après tout il est un homme comme un autre, avec ses sauts d'humeur et écarts de langage. Je trouve que le comportement qu'il adopte avec Leclerc est très intéressant, il laisse entrevoir la méthode de Sarkozy avec les médias (D'autant plus qu'il est ici sur "son" service public, c'est-à-dire la résurrection de l'ORTF) : l'intimidation et le bras de fer psychologique permanent. Ce qui m'inquiète ici, c'est l'absence de diffusion de cette vidéo dans les journaux des grandes chaines (Outre Canal+, je ne l'ai vue nulle part), où elle pourrait faire polémique, à l'heure où la réforme du service public est contestée.
Après "l'affaire Elkabbach", et d'autres, cette vidéo nous prouve combien Nicolas Sarkozy est un danger pour la liberté des médias (Oui oui, n'ayons pas peur des mots ), une sorte de jeune Berlusconi à la Française (Et je l'avais dit !).

Désolé pour le style, il est 10h et je suis en vacances (du moins presque), certains savent ici que je ne suis pas quelqu'un de matinal ^^