Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mercredi 23 juillet 2008

Garnisons militaires: tout n'est pas perdu

C’est officiel, le couperet tombera donc demain : si le 3ème Génie de Charleville-Mézières est épargné in extremis, le Centre d’Entraînement Commando de Givet est définitivement condamné à disparaître, au mois de juillet 2009 exactement. Installé en 1963 et premier du genre, le CEC emploie actuellement 160 personnes dont 114 militaires, ce qui représente 90 familles et près de 200 enfants souvent scolarisés à la Cité scolaire Vauban, avec un impact économique annuel estimé à plus de 5 millions d’euros. Au-delà de la bonne surprise pour les Carolos dont nous nous félicitons au même titre que tous les Ardennais, c’est assurément un coup dur pour Givet ... auquel il fallait hélas s’attendre : les espoirs de maintien étaient totalement illusoires puisqu’il était acquis qu’il ne resterait, à court terme, plus aucun centre commando sur le territoire métropolitain. Le Ministre de la Défense Hervé Morin, dans un entretien récent avec les parlementaires ardennais, n’avait d’ailleurs laissé planer aucun doute sur ce point.

Mais que l’on se rassure, ce malheur va être compensé par un merveilleux « contrat de site » entre l’Etat et la Pointe qui permettra d’améliorer les infrastructures essentielles. Si l’objectif en soi est fort louable, ce qui paraît plus étonnant est que les grands travaux évoqués par Bérengère Poletti et Benoît Huré sont la mise à grand gabarit du port de Givet, la modernisation de la RN 51 et la construction de l’EPR à Chooz. Il nous semble que le premier de ces trois projets est déjà en grande partie réalisé puisque le port de Givet est depuis peu relié au réseau belge à grand gabarit à partir de l’écluse des Trois cheminées qui vient d’être réaménagée ; que l’EPR ne sera jamais implanté à Chooz pour des raisons, entre autres, de débit insuffisant de la Meuse ; et que la RN51, qui reliait en son temps Orléans à Givet, est morte et enterrée au profit de la RD 8051 voire de l’A 34 qui en reprend le tracé de Reims jusqu’à Charleville mais évite soigneusement de passer par la Pointe en quittant le territoire français vers Rocroi d’une part, vers Sedan de l’autre, avec des impacts économiques plus qu’hypothétiques.

Dans l’attente d’un projet de déplacement dans la métropole de la Pointe du centre de lancement des fusées Ariane situé aujourd’hui à Kourou ou du Parlement européen encore localisé à Strasbourg, le MRC-08 préfère rester sceptique et considère l’annonce de la mise en place d’un contrat de site comme une aimable déclaration d’intention. Les élus du département devront donc continuer à se battre pour arracher aux décideurs parisiens des décisions réellement intéressantes, ce qui sera certainement autrement plus difficile que de devancer de quelques heures une annonce ministérielle …

8 commentaires:

Ophélie a dit…

Le 3ème Génie de Charleville est sauvé!!!
C'est une chose positive pour l'ensemble de la Pointe MAIS (oui malheureusement chez nous il y a toujours un mais...) cela n'arrange rien pour "l'extrême nord" de la Pointe...
Il était clair qu'il n'y avait quasiment aucun espoir pour le CEC de Givet mais tout de même, quelle "gifle" douloureuse!

Seul 1 projet sur 3 aboutit; c'est déjà mieux que rien...
Je pense qu'ici il vaut mieux se contenter du peu de changement qui a lieu.
Seulement, j'ai bien peur que la plupart des ardennais finisse par par désespérer...

En tout cas, quoiqu'il advienne je ne veux pas désespérer!
Plus le temps passe et plus les évènements négatifs se succèdent: mais nous devons sauver les Ardennes (trop d'optimisme?!
[Dès que possible, j'aimerai m'investir dans mon département; seulement avant cela il me faut progresser dans certains domaines et vieillir encore d'un an]).

Que pense le MRC-08?
Faut-il persévérer et espérer?

biloute a dit…

DeGAULLE n'avait-il pas dit en avril 1963 lors de sa venue a CHARLEVILLE :
LES ARDENNES VERTES! on est bien parti pour!
ROGER MAS ancien maire de CHARLEVILLE
n'avait-il pas dit dans les années 1980 : l'avenir des ARDENNES va de BAZEILLES a RENWEZ!
tout était déja couru d'avance mais peut-etre que si on avait eu pour député BORIS RAVIGNON au lieu d'un WUILQUE la donne n'aurait pas été la meme.

biloute a dit…

DeGAULLE n'avait-il pas dit en avril 1963 lors de sa venue a CHARLEVILLE :
LES ARDENNES VERTES! on est bien parti pour!
ROGER MAS ancien maire de CHARLEVILLE
n'avait-il pas dit dans les années 1980 : l'avenir des ARDENNES va de BAZEILLES a RENWEZ!
tout était déja couru d'avance mais peut-etre que si on avait ey pour député BORIS RAVIGNON au lieu d'un WUILQUE la donne n'aurait pas été la meme.

biloute a dit…

DeGAULLE n'avait-il pas dit en avril 1963 lors de sa venue a CHARLEVILLE :
LES ARDENNES VERTES! on est bien parti pour!
ROGER MAS ancien maire de CHARLEVILLE
n'avait-il pas dit dans les années 1980 : l'avenir des ARDENNES va de BAZEILLES a RENWEZ!
tout était déja couru d'avance mais peut-etre que si on avait ey pour député BORIS RAVIGNON au lieu d'un WUILQUE la donne n'aurait pas été la meme.

Ophélie a dit…

Il me semble que les lecteurs de ce blog ne sont pas idiots...
Nous avons bien compris votre message biloute, et ce dès la première lecture ( si si je vous assure)!
La prochaine fois pensez à désactiver le mode "répétition" sinon votre disque va se rayer; postez votre commentaire une seule fois!!!

De plus je ne suis pas d'accord avec vous; Boris Ravignon étant un sarkosiste je pense qu'il n'aurait pas amélioré la situation bien au contraire.

Enfin, je ne voudrais pas vous donner de leçon mais il me semble que Wuilque s'écrit avec un V; ce qui donne Vuilque (si nous parlons bien de notre député Philippe Vuilque).

mrc-08 a dit…

Les deux, Ophélie : car il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer... ( Guillaume le taciturne, un prince hollandais du XVI° siècle ). Il est sûr que la situation n'est pas bonne et que les 4 millions d'euros du contrat de site seront rapidement épuisés. Mais avec des jeunes pleins d'avenir et d'enthousiasme, tout est possible.

Ophélie a dit…

Ces paroles sont pleines de sagesse ^^!
Je suis d'accord, à condition que ces jeunes soient soutenus par des personnes "expérimentées" comme les membres du MRC-08 (je pense particulièrement à une personne que j'écouterai parler pendant des heures et qui a la capacité énorme de m'apprendre encore beaucoup de choses que je ne sais pas encore ^^)

mrc-08 a dit…

Une remarque de fond, Biloute : les Ardennes vertes c'est bien joli, vu de Paris, et encore plus en 1963 lorsque Givet était encore le deuxième port fluvial français. Mais aujourd'hui, avec un taux de chômage qui dépasse les 20% dans cette ville, cette orientation économique ne sera qu'un cache-misère bien incapable de fournir des emplois à tous ceux qui en ont besoin.
Quant à Ravignon, n'oublions pas qu'en tant que conseiller de Sarkozy, notamment pour les Ardennes, il porte une part de responsabilité dans les mesures récemment prises. Aurait-il fait mieux s'il avait été député à la place de Vuilque ?