Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

dimanche 21 décembre 2008

Givet: la solidarité ne s'arrête pas aux mots!


Contrairement à certaines personnes, qui ont choisi comme ligne de conduite de suivre le mouvement des girouettes, et à certains regroupements de circonstance qui ne durent que le temps éphémère d'une élection, le MRC 08 n'est pas un OPNI (traduction à l'adresse de ceux qui ne seraient pas familiarisés avec les sigles en vogue dans le petit monde de la politique: objet politique non identifié). C'est une fédération, aux effectifs certes encore modestes mais dont la ténacité et la pugnacité ne sont plus à démontrer, qui s'efforce de relayer dans le département les positions développées par les instances nationales du Mouvement Républicain et Citoyen, tout en essayant d'apporter sa pierre à la vie politique ardennaise grâce à l'analyse des problèmes que rencontrent nos Ardennes et à la proposition de pistes réalistes. Nos convictions sont solides et peuvent se résumer dans l'excellente formule de Jean-Pierre Chevènement: "ma famille c'est la Gauche, ma patrie c'est la France". Quant à notre ligne de conduite qui reste un mystère pour tous ceux qui sont victimes à un degré plus ou moins important d'hémiplégie intellectuelle, c'est le républicanisme: la recherche en toute circonstance de l'intérêt général, qui ne se réduit pas à la somme des intérêts particuliers et dont aucune formation politique ni aucune personnalité n'a le monopole absolu!

Cette façon d'être nous amène à reconnaître que, parfois, nos adversaires politiques prennent de bonnes mesures. Ainsi, il y a quelque temps, nous avons défendu, contrairement au reste de la Gauche ardennaise, l'amendement Warsmann qui transformait la majorité de notre département en zone franche. Aujourd'hui, toujours animés par le même état d'esprit, c'est avec plaisir que nous félicitons Claude Wallendorff, le sémillant apolitique de Droite maire de Givet et Conseiller général, pour sa décision d'annuler l'habituelle cérémonie des voeux de la municipalité afin de pouvoir verser une subvention exceptionnelle de 5.000 euro au CCAS destinée à venir en aide aux salariés les plus en difficulté de la Sopal, résidant à Givet, qui recevront leur lettre de licenciement le 09 janvier. Cette mesure, rendue publique le 13 décembre dans les colonnes de notre quotidien départemental aurait pu n'être qu'un simple effet d'annonce destiné à profiter du malheur des licenciés et à désamorcer par anticipation une éventuelle explosion sociale toujours possible. Il n'en est rien, puisque la subvention exceptionnelle a été officialisée lors du conseil municipal qui s'est tenu quelques jours plus tard. Chapeau bas donc à Claude Wallendorff qui prouve ainsi, qu'avec un peu de bon sens et d'imagination, il est possible de faire de la solidarité, non pas avec de simples paroles mais avec des actions concrètes, et de faire rimer ce mot avec réalité.

Cependant, nous n'en dirons pas autant de l'opposition municipale de Givet qui s'est abstenue lors du vote sur cette proposition de subvention exceptionnelle, au prétexte qu'il "serait plus logique de verser cette somme au Comité d'Etablissement de la Sopal". Certes, cette opposition est issue d'une liste qui s'était présentée devant les électeurs comme étant apolitique, mais tous les observateurs du nanocosme (c'est la même chose que le microcosme, mais en plus petit!) savent que plusieurs de ses membres sont adhérents du Parti Socialiste et que son chef de file a ouvertement pris sa carte dans ce parti depuis le mois de mars. Ces personnes qui disent se positionner à Gauche n'ont donc pas approuvé une aide financière destinée à aider des salariés en difficulté! Pourquoi? Apparemment parce qu'elle provient d'élus plutôt positionnés à Droite et parce qu'elle ne bénéficiera qu'aux seuls salariés résidant à Givet. Ces arguments peuvent se comprendre, mais il nous semble tout à fait regrettable de faire de la politique politicienne sur un sujet où seul le coeur devrait s'exprimer. Quant aux salariés de la Sopal ne résidant pas à Givet, il serait bien sûr injuste qu'ils ne bénéficient pas de la même aide que leurs compagnons d'infortune. C'est pourquoi nous suggérons aux municipalités qui dirigent les communes où ils habitent de s'inspirer de l'exemple givetois et de convertir leur solidarité de principe en actions sonnantes et trébuchantes...

8 commentaires:

Ophélie a dit…

C'est un beau geste qui prouve que Mr Wallendorf a un coeur...

jcvb a dit…

Mr Wallendorf -en tant que conseiller général affilié à l'UMP, a voté toutes les mesures iniques de la majorité départementale, fidèle défenseur de la politique de sarkozy ! 5000 euros pour les sopaliens, c'est de l'aumone facile ....surtout que cela ne coute rien au maire de Givet , puisqu'il s'agit de l'argent des contribuables ! la naiveté du MRC m'interpelle !!

mrc-08 a dit…

Le MRC 08 n'ignore en rien le positionnement politique de Claude Wallendorff. S'il en fallait une preuve, il suffirait de se référer à l'expression que nous utilisons volontairement à son égard: apolitique de droite!

Tout le monde sait qu'il est un fidèle défenseur de la politique de Sarkozy et qu'il vote les mesures iniques de la majorité départementale de Droite. Toutes, dites-vous! Cette simplification venant d'un si fin observateur de la vie politique départementale nous étonne. Vous ne pouvez pas ignorer qu'il a été le seul Conseiller général à voter contre l'opération de marketing constituée par l'achat et le déplacement de Woinic cet été. Le constat est peut-être désagréable, mais cela fait un point commun avec les positions que vous défendez avec une belle constance!

Vous considérez que sa décision est de l'aumone facile faite avec l'argent des contribuables. C'est vrai qu'il s'agit du fruit des impôts, mais agissant en qualité de maire, comment pourrait-il en être autrement? Par ailleurs, même si la sommme est loin d'être à la hauteur des problèmes financiers que connaîtront les Sopaliens résidant à Givet, il nous semble qu'il vaut mieux une aumone facile que pas d'aumone du tout ... surtout que dans le cas de la Sopal, elle vient s'ajouter au plan social qui est, lui, de la responsabilité d'une entreprise qui avait les moyens de se montrer un peu plus généreuse.

Vous pouvez donc vous rassurer sur la naïveté supposée du MRC 08. Elle est toute relative et ne fait que refléter le républicanisme auquel nous tenons avant tout. De plus, même si rien n'est parfait, qui peut être contre le remplacement des petits fours que l'on déguste entre personnes sélectionnées par une aide dfinancière à destination de salariés licenciés? Ce n'est peut-être financièrement que de la symbolique, mais elle ne nous laisse pas indifférent.

Cordialement, en attendant de nous retrouver pour les élections européennes.

Ophélie a dit…

Peut-être que jcvb aurait voulu que les 5000 euros viennent de la poche de Mr Wallendorf!

En tout cas, il est clair que si toutes les communes annulaient la traditionnelle cérémonie des voeux du maire qui n'est qu'une beuverie (il faut l'avouer), l'argent qui y est réservé pourrait être dépensé utilement et pour l'intérêt général.

Mais, maintenant que Mr Wallendorf a fait ce geste, ne risque-t-il pas chaque année d'être sollicité à faire don de cet argent réservé à la cérémonie des voeux pour aider les plus démunis?

jcvb a dit…

Wallendorf est un homme intelligent : il fait semblant d'avoir refuser le déplacement de Woinic , puis de supprimer ses voeux au bénéfice des sopaliens ....il n'empêche que -sur le fonds, il a voté le budget du conseil général (donc la ligne budgétaire sur Woinic!! )...ce que tout le monde a "oublié" ! Il agit comme son maître à penser Nicoléon ,en jouant sur la communication mensongére !! moi, je pense que les voeux d'un maire font partie de la vie démocratique d'une commune, puisque ces voeux servent à faire un bilan de l'action muncipale :or la démocratie a un coût ,tailler dans cette petite ligne budgétaire est un acte de pure démagogie ! ne soyons pas dupe .cordialement .jcvb

mrc-08 a dit…

Entre la démagogie et la symbolique, la limite est parfois ténue! mais nous sommes d'accord pour reconnaître que Claude Wallendorff est un homme intelligent et qu'il faut juger ses actions à l'aune de ses intérêts. D'ailleurs, ceux qui l'ont oublié lors des élections du mois de mars ont lourdement payé cette erreur d'analyse.

Quant à sa décision de voter le budget du Conseil général, ne vous inquiétez pas, elle ne nous a pas échappé et nous saurons en faire bon usage le moment venu.

Enfin, pour finir sur une note d'humour, son opposition à l'installation de Woinic à Saulces Monclin nous parait tout à fait sincère. Quant on connait la mégalomanie qui anime parfois le personnage (voir le centre aqualudique Rivéa, entre autres ...), nous ne pouvons nous empêcher de penser qu'il nourrissait un autre dessein pour cette incarnation du génie ardennais: l'installer au dessus de la toute nouvelle porte d'entrée du port de la Pointe et le rebaptiser "le colosse de Givet"...
Cordialement.

Eufrasio a dit…

Si je comprends bien Givet autrement était un OPNI ?
Certes, l'avenir dira, patience. Il est cependant plus facile de suivre un leader et de se laisser mener que de construire et faire durer une nano-entité démocratique cohérente. C'est autant vrai pour le mrc que pour servir givet.
Les félicitations républicaines adressées au maire de givet ainsi que son intelligence soulignée sont les deux mamelles du populisme cher au parti majoritaire auxquelles vous têtez d'autant plus dangereusement que l'admiration entre vous est réciproque. Pour moi c'est du déjà vu qui ne m'augure rien de bon.
Quant à la corrélation entre les 5000 € aux sopaliens et le renoncement à la cérémonie des vœux, si elle est présentée dans l'Ardennais qui semble retrouver depuis quelques temps son statut d'organe de communication complaisant, elle n'était pas présentée ainsi lors du conseil municipal qui vota la subvention. Le chroniqueur mrc ne peut le savoir car il n'y était pas présent.
Enfin, et sauf erreur de ma part, je pense que sur la liste givet autrement, lors des élections municipales, les cartés PS étaient au nombre de deux.

mrc-08 a dit…

Cher Eufrasio, sans vouloir entrer dans une polémique qui n'est pas de mise, 4 petites remarques:
- si vous considérez que l'éloge de l'intelligence ( sous une certaine forme, certes!)est un signe de ralliement à la démagogie, alors nous sommes d'accord pour être taxés de démagogues. Je vous rappelle que l'un des piliers du MRC a toujours été la promotion de l'école, seule capable de former des hommes libres capables de penser par eux même et de faire jouer leur esprit critique, bref des citoyens responsables.
- La liste Givet autrement serait un OPNI. C'est vous qui l'affirmez, mais pas nous. Au moment des élections, nous préférions parler d'apolitique de la Gauche molle, ce qui n'est pas exactement la même chose à propos de son leader, et par ricochet à propos de l'ensemble de la liste. Mais peut-être la présence des communistes et des conseillers municipaux d'opposition sortant les plus marqués à Gauche nous a-t-elle échappée...
- 2 élus d'opposition étaient cartés au PS en mars. D'après la rumeur publique, c'est vrai. Mais la même rumeur publique affirme que le chef de file de l'opposition municipale les a désormais rejoint. Faut-il la croire?
- L'Ardennais rejouerait son rôle de représentant de élus. Sincèrement, et sans arrière pensée, il nous semble que c'est faux Peut-être nous trompons nous, mais il semble bien que ce journal a changé sa ligne éditoriale depuis environ 2 mois. Il est beaucoup plus agressif avec les élus de tout bord ( voir les articles au vitriol sur Vuilque, Huré, Wallendorff, Ledoux et quelques autres).Et en toute honnêteté, nous sommes les premiers à nous en réjouir.