Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

lundi 15 décembre 2008

Pierre Pandini retrouve son siège


Hier, les électeurs du canton de Mézières-centre-ouest ont rendu justice à Pierre Pandini dont l'élection très large du mois de mars dernier avait été invalidée par le tribunal administratif de Châlons-en Champagne pour défaut de signalétique dans un bureau de vote, supposé avoir nui à un candidat en particulier en l'empêchant d'être présent au 2ème tour.

Dans leur très grande sagesse qui est au moins aussi équivalente à celle des juges administratifs, ils ont brillamment réélu Pierre Pandini avec près des 2/3 des voix contre le candidat qui s'était estimé lésé par le verdict du souverain suprême que constitue en démocratie le peuple. Le MRC 08 se réjouit vivement de ce résultat qui montre, outre la légitimité incontestable de Pierre Pandini, que les électeurs n'ont pas été dupes du tour de passe passe judiciaire qui a eu lieu.
Ainsi, la démocratie est sauve, même si les caisses de l'Etat ont eu à souffrir du manque de fair play d'une personne qui ne grandit pas la politique et des dissensions au sein de la Droite carolomacérienne. L'essentiel est donc préservé et nous ne doutons pas que tous les vrais démocrates y trouveront matière à satisfaction.

Aucun commentaire: