Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 27 mai 2010

L'exaspération sociale doit maintenant être entendue !

Combien étions-nous ce matin à la manifestation qui a eu lieu à Charleville-Mézières pour la défense de l'emploi, du pouvoir d'achat et des retraites ? Difficile de répondre à une telle question, mais assurément beaucoup plus que les 500 personnes qui s'étaient rassemblées lors du traditionnel défilé du 1er mai et , aux dires de certains, sensiblement plus également que lors de la journée d'action du 23 mars qui s'était pourtant déroulée dans un contexte très favorable, puisque 2 jours seulement après la victoire de la gauche aux élections régionales en France métropolitaine. On peut donc tabler sans grand risque, en attendant les chiffres divergents qui seront fournis par la Police et les syndicats, à près de 2.000 manifestants, voire plus ! Une réussite donc sur le plan de la mobilisation, d'autant que la masse de ceux qui ont battu le pavé était issue d'horizons très divers, du public bien sûr mais aussi du privé, de grandes administrations comme de beaucoup plus petites, des classes d'âge directement concernées par la réforme des retraites autant que de celles choquées par la remise en cause de la gratuité des transports scolaires dans le département. Le gouvernement doit maintenant prendre en compte d'urgence ce mécontentement qui monte dans la population, ce rejet massif d'une politique de rigueur dont beaucoup sentent qu'elle est aussi injuste socialement qu'inefficace économiquement. C'est le souhait du MRC 08, comme, nous en sommes surs, de tous ceux qui sont attachés à la paix sociale et au progrès ...

3 commentaires:

arduinna a dit…

Encore une manif pour rien ! C'est FO qui a raison, ce qu'il faut c'est un bon mouvement de grève de plusieurs jours pour bloquer le pays et faire reculer le gouvernement. Il faut passer à la vitesse supérieure

arduenna08 a dit…

A part faire fuir les capitaux à l'étranger et délocaliser les entreprises, avez des solutions réalistes pour financer ces retraites ?

Il est temps d'arrêter de regarder en arrière, de rompre avec le mitterandisme qui a conduit la France à la ruine, d'arrêter de vouloir revenir à l'ère du communisme (même la Chine en sort !) et suivre les exemple de nos pays voisins.

La France a beaucoup à gagner en arrêtant de se regarder le nombril. Il est grand temps qu'elle se remette au travail.

mrc-08 a dit…

Une simple question en forme de réponse ! A combien s'est élevé en 2009 le déficit des retraites ?
Lorsque vous aurez trouvé ce chiffre, vous pourrez constater qu'il représente environ le quart du montant des exonérations sociales dont ont bénficié les entreprises la même année. Voilà un exemple de piste qui mériterait d'être étudiée.

Par ailleurs, que représente ce fameux déficit au regard de ce que la France a pu mobiliser comme moyens financiers en un week-end pour voler au secours de la Grèce il y a bien peu de temps ? Pas beaucoup, vous le reconnaitrez certainement, ce qui prouve bien que le problème n'est pas tant celui de l'argent disponible que celui de l'utilisation que l'on veut en faire. Un vrai choix de société !