Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 7 février 2008

Devinette

Je suis un établissement sportif à vocation touristique architecturalement très réussi. J'ai été présenté par la Communauté de communes qui n'a pas hésité à débourser la coquette somme de plus de 11,6 millions d'euros pour ma construction comme LA solution aux difficultés économiques de son territoire. J'ai accueilli en à peine plus d'un an 100.000 entrées payantes, ce qui a été considéré par mes pères fondateurs, insensibles aux notions d'effet de nouveauté et d'impacts des aléas climatiques, comme la preuve de mon immense réussite. Pourtant, depuis la fin de l'été, ma fréquentation n'a cessé de baisser: après -6% en septembre et -17% en octobre, mes visiteurs ont reculé à nouveau de 15% en novembre et de 28% en décembre. L'année 2008 a commencé tout aussi difficilement puisque le mois de janvier s'est soldé par un nouveau recul de 16%. Quelle infrastructure suis-je?
Pour vous mettre sur la voie, 2 indices! Depuis ma construction, le MRC-08 ne cesse de mettre en garde sur le gouffre financier auquel je donnerai inévitablement naissance et qui sera d'autant plus insupportable que je n'offre pas les contreparties qui le rendraient socialement acceptable comme l'instauration de tarifs privilégiés pour les locaux, les étudiants, les chômeurs et les familles nombreuses. Mon nom rime avec Nocturnia, l'échec le plus retentissant de la priorité donnée au tourisme pour développer les Ardennes, mais je suis géographiquement situé à l'autre extrémité du département. Vous avez sans doute déjà réussi à m'identifier. Si ce n'était pas le cas, ne désespérez pas, vous allez entendre parler de moi d'ici peu ... hélas!

3 commentaires:

Sports - CCARM a dit…

Bonjour,

Nous avons lu avec attention votre article sur le Centre Aqualudique RIVEA de GIVET et l'évolution de ses fréquentations. La baisse de fréquentation que vous annoncez nous a surpris car elle ne correspondait pas à nos données globales. Nous avons donc vérifié les chiffres publiés sur le site Internet de RIVEA et avons trouvé la raison de cette différence. Lors de la première année d'exploitation de RIVEA, le tableau mis en ligne était un tableau global regroupant l'ensemble des entrées, qu'elles soient payantes ou gratuites (scolaires, clubs, etc).

Pour faire un distingo, nous avons, à compter d'août 2007, créé deux tableaux de suivi distincts pour les entrées payantes et gratuites. En ouvrant le fichier pdf qui y était joint, il était possible de voir que seul le tableau des entrées payantes était dès lors publié, d'où les écarts que vous avez pu relever.

Afin de rendre parfaitement lisibles les fréquentations sans avoir à cliquer sur un fichier joint, nous avons modifié notre présentation en séparant les deux exercices, en globalisant de nouveau les entrées payantes et gratuites et en mettant en lien les tableaux annuels globaux en lieu et place des tableaux mensuels partiels. Vous remarquerez ainsi que, globalement, la fréquentation du centre est en progression d'environ 13,5%.

Cordialement,

Service Sports - Ardenne Rives de Meuse

lukather a dit…

On fait dire ce que l'on veut aux chiffres !

Vive les profs de math !!

mrc-08 a dit…

Effectivement, on fait dire ce que l'on veut aux chiffres à partir du moment où on est le seul maître de leur présentation. On peut même persister à les faire mentir: sur les mois de septembre à janvier pour l'année N+1, pourrait-on nous expliquer quelle opération il faut effectuer pour arriver à + 13,5%? Après de multiples tentatives, nous arrivons toujours à un chiffre très inférieur...