Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

samedi 22 mars 2008

Aubrives: une entrée en fonction de bien mauvais goût

A Aubrives, modeste commune de la Pointe des Ardennes, ce vendredi 21 mars a été un grand jour. Pourquoi? Parce qu'il s'agissait du vendredi saint? Non, sauf évidemment pour les habitants les plus croyants de ce village. Dans ce cas parce qu'il s'agissait du vendredi prétendument dit saint et que la fédération départementale de la Libre Pensée avait décidé d'y organiser son traditionnel banquet républicain appelé aussi par les initiés le banquet gras? Encore raté, puisque ces agapes se tenaient comme les années précédentes à Charleville-Mézières! Alors parce qu'un évènement non religieux mais intéressant une grande partie de la population s'y est déroulé? Gagné! C'était le jour de l'installation du nouveau conseil municipal issu des élections des 09 et 16 mars, assemblée dans laquelle siège le 1er secrétaire du MRC-08 Laurent Bouvier. Soyons réalistes, si le salon d'honneur de la mairie était copieusement garni, ce n'était pas pour voir les 1er pas dans une fonction élective d'un élu chevènementiste, c'était pour savoir qui composerait le nouvel éxécutif communal et pour participer à la réception qui inévitablement suivrait sa désignation. L'attente était palpable malgré les rumeurs bruissant depuis quelques jours dans le village. Le public désirait au plus vite des certitudes, le moins que l'on puisse dire est qu'il n'est pas reparti déçu!
Cette soirée inaugurale lui a fourni 4 informations. La 1ère est que le passage de témoin avec la municipalité sortante ne s'est pas déroulé dans l'harmonie habituelle: l'ancien maire qui ne se représentait pas ne s'est pas déplacé pour procéder à l'installation de la nouvelle équipe municipale. Certains ont interprété cette absence comme un acte déplacé, mais on peut aussi y voir la réponse du berger à la bergère; après tout, parmi les nouveaux élus, figurent des membres de la municipalité sortante qui n'avaient pas jugé bon d'être présents au côté du maire lors de la présentation de ses voeux à la population pour l'année 2008 ni de participer au verre de l'amitié qui s'était déroulé à la fin du dernier conseil municipal qu'il avait présidé. La 2ème information est que le 1er magistrat de la commune est désormais Gilbert Leclercq qui a été élu avec 14 voix sur 15 et qu'il sera secondé par Fabien Prignon élu lui à l'unanimité, Gian-Marco Burniat et Christian Delpouve élus avec 14 voix et Mustapha Hassani avec 13 voix. Des élections confortables donc, mais tout de même surprenantes quand on sait que l'ensemble des conseillers municipaux figuraient sur la même liste. La 3ème information est que les simples conseillers municipaux n'entendent pas être là à titre purement décoratif. Pour preuve l'intervention faite en fin de séance par notre 1er secrétaire pour rappeler l'histoire de Lazare Ponticelli, dernier poilu français mort le 12 mars 2008, et demander en sa mémoire et en souvenir du sacrifice de tous ceux qui ont participé à la 1ère Guerre mondiale l'observation d'une minute de silence.
La dernière information est qu'un dépot de gerbe accompagné d'une autre minute de silence a eu lieu devant le monument aux morts pour marquer l'entrée effective en fonction de la nouvelle équipe municipale. Certains y ont vu un acte normal, puisqu'il s'est déjà produit dans quelques communes. Mais ceux qui ont su s'extraire de l'euphorie ambiante et écouter les commentaires du public ont pu se rendre compte que beaucoup y ont vu un acte choquant et irrespectueux envers ceux qui ont donné leur vie pour notre pays au cours des derniers conflits. Parmi eux, on pouvait trouver notre nouveau conseiller municipal que sa formation historique a empêché de participer à ce maladroit détournement du devoir de mémoire.

3 commentaires:

arno a dit…

Bonjour, j'ai visité votre blog et j'ai trouvé que vous publier de très bon articles, cela vous diriez-il de mettre un lien entre nos 2 blogs?
MON BLOG: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
J'attends votre réponse !!! et bonne continuation !!!

Anonyme a dit…

POURQUOI tant d’acharnement sur la commune d’Aubrives (1000 habitants) alors que c’est le MRC 08 donc Ardennes !!!! Tout simplement parce que Mr BOUVIER fait parti de ce conseil municipal…conseil issu de la même liste si je ne me trompe (donc avec le même point de vu)… Alors, pourquoi, descendre la commune d’Aubrives vu les propos du site ??? On peut penser tout simplement que Mr BOUVIER, n’ayant pas obtenu ce qu’il voulait, un poste d’adjoint par exemple passe ses « nerfs » et « sa vengeance » ici !!!! et oui !!! c’est dur la vie en politique !!!!

mrc-08 a dit…

Excellente analyse! Aubrives intéresse le MRC-08 parce que son 1er secrétaire fait partie de son conseil municipal. Mais aussi parce que c'est une commune ardennaise et que nous sommes une fédération départementale.
Dans ce petit article, il n'y a nul propos contre la commune d'Aubrives, mais seulement contre une maladresse de son nouveau conseil municipal qu'il convenait de pointer du doigt pour qu'elle ne se renouvèle pas.
Quant aux ambitions de notre brave 1er secrétaire, détrompez vous, elles consistent seulement à se mettre au service de toute la population, non d'une communauté, d'un clan ou d'une famille. C'est cela chez nous être républicain.
Dernière chose, si la vie politique est dure et si vous ne manquez pas de courage, nous vous engageons à écrire sous votre propre nom et non sous un pseudonyme et de participer à l'animation de cette vie politique...