Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

lundi 17 mars 2008

Canton de Givet: des résultats clairs qui appellent à la vigilance

Les électeurs ont tranché: au second tour des élections cantonales, 52% d'entre eux ont désigné comme conseiller général du canton de Givet Claude Wallendorff. Le MRC-08 prend acte de ce résultat qui est le fruit de la conjugaison d'une campagne de terrain très volontariste et de l'utilisation efficace de moyens particulièrement importants. Nous espérons que les nombreuses promesses faites pendant la campagne par le nouvel élu seront tenues et surtout que les relations qu'il a mis en avant avec les membres les plus influents de la majorité départementale permettront une avancée plus rapide des dossiers concernant Givet, mais aussi les 11 autres autres communes du canton. Nous jugerons sur les actes et sur les réalisations effectivement effectuées.
Quant à la sortante Michèle Marquet, elle a été sortie par les électeurs. En soi, ce résultat ne peut surprendre. Il n'est que la conséquence de l'attitude partenairophage menée par le Parti socialiste depuis 2002 qui consiste à nier l'existence d'autres courants de pensée à Gauche avant de les appeler à la rescousse au dernier moment pour essayer de se sortir de situtions délicates. Cette attitude n'a pas permis de créer suffisamment tôt une dynamique positive qui était la seule solution pour espérer remporter la victoire. Nous espérons que chacun saura en tirer les conclusions qui s'imposent.
Par ailleurs, nous serons très attentif à la désignation du Président de la Communauté de communes Ardenne Rives de Meuse. Si elle devait déboucher sur un cumul direct ou par personne interposée entre les mains de Claude Wallendorff de cette fonction avec celle de maire de Givet et de conseiller général, le risque pour la vie démocratique dans la Pointe qui avait été à l'origine de l'appel de notre candidat à voter pour la candidate socialiste nous paraîtrait particulièrement important. Nous prendrions alors dans cette hypothèse qui ne nous semble pas relever d'une simple vue de l'esprit toutes les initiatives pour mettre en place un Comité de Vigilance contre les Atteintes à la Démocratie qui sera bien sûr ouvert aux autres formations de Gauche représentées dans le canton ainsi qu'à toutes les personnes de la société civile attachées à la défense au quotidien des conquètes démocratiques, et notamment de la liberté d'expression.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

See here or here