Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

mardi 4 mars 2008

Canton de Givet: le programme tant attendu est enfin arrivé


Lundi 03 mars, J-6 avant le 1er tour des élections cantonales, le programme promis depuis déjà plusieurs semaines par l'apolitique de Droite et par ailleurs membre de Fugi FM Claude Wallendorff a enfin été dévoilé. Que faut-il en penser? Sur la forme, c'est un 4 pages en papier glacé foisonnant de couleurs qui atteint son objectif: il attire le regard sur les points essentiels et permet une lecture en diagonale qui évite à ceux qui ne se retrouveraient dans les idées qui y sont développées de perdre inutilement leur temps. C'est donc du bel ouvrage dont on peut être déjà être certain que beaucoup le mettront très vite dans leur poubelle où il trônera entre des épluchures diverses et des restes plus ou moins propres d'emballage. Sur le fond, il rappelle la carrière du candidat ainsi que les soutiens dont il bénéficie et bien évidemment il tire à boulet rouge sur le bilan de la Conseillère générale sortante tout en développant un programme articulé en 4 axes.

L'attaque contre Michèle Marquet ressemble à un pilonnage en règle. Méthodiquement, elle reprend les promesses faites par cette dernière en 2001 et les accompagne de l'expression laconique et sans appel "pas fait". Pour donner plus de poids à ces condamnations, Claude Wallendorff utilise également avec une extrème malice une 2ème méthode: il cite un extrait d'un article paru sur le blog du MRC-08 dans lequel figure un bilan pour le moins négatif de l'action de la Conseillère générale sortante. La démarche est vieille comme le monde: elle consiste à diviser pour mieux règner! Nous ne pouvons en vouloir à notre apolitique de Droite de service de l'essayer, d'autant que nous ne retirons aucun des propos qui figurent sur notre blog, mais qu'il sache que nous ne sommes pas dûpes de la manoeuvre. Quant au programme proposé, il est certes plus détaillé que la première mouture, mais il nous amène à faire 3 réflexions: exiger de façon autoritaire des actions de l'assemblée départementale comme le montre l'emploi à plusieurs reprises de la formule "le Conseil général doit" est une méthode vouée à l'échec à laquelle il vaudrait mieux substituer une volonté permanente de négocier; souhaiter l'ouverture de sections professionnelles au lycée de Givet est sans aucun doute louable, mais celà ne relève pas des compétences de Conseil général; enfin reprendre des propositions déjà faites par notre candidat, Laurent Bouvier, comme aménager le carrefour Hierges-Aubrives ou maintenir le collège de Vireux-Wallerand pour conserver le lycée de Givet est flatteur, mais celà ne leurrera pas les électeurs qui préfèreront toujours l'original à la copie!

Et le programme de Michèle Marquet, êtes-vous certainement en train de penser? Existe-t-il? Oui et non! Oui, dans la mesure où un 4 pages avec son nom et sa photo est actuellement en cours de distridution. Non, dans la mesure où son contenu se limite à quelques généralités qui pourraient être reprises dans n'importe lequel des cantons ardennais et qui concernent bien peu le canton de Givet dont nous rappelons à notre concurrente qu'il ne couvre ni le territoire de Carignan, ni celui de Vouziers et encore moins celui de Montmédy...

Aucun commentaire: