Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 1 mars 2007

3ième circonscription: ça avance, ça avance...


Depuis hier, Gisèle Dessieux n'est plus seulement un nom, mais aussi un visage que chacun a pu découvrir dans "l'Ardennais", le média départemental de référence. L'article qui accompagnait la photo (les observateurs avertis ont pu remarquer qu'elle avait été prise dans une rue de Sedan...et non de Paris!) était doublement intéressant. D'abord, en rappelant les différentes fonctions qui ont été remplies par notre candidate, il a clairement montré qu'elle n'était pas une professeur parmi tant d'autres (attention aux mauvaises langues: nous n'avons rien contre ce métier, au contraire puisque 3 des 4 membres du bureau du MRC-08 l'exercent) mais une personnalité aux multiples talents capable de relayer auprès des centres de décision les besoins des habitants de la circonscription. Ensuite, il a révélé à ses nombreux lecteurs une vérité d'importance: Gisèle Dessieux est la candidate choisie par le MRC...et investie officiellement par le PS. C'est donc la candidate commune MRC-PS. Cette réalité avait déjà été confirmée dans un courrier adressé personnellement par François Hollande à Gisèle Dessieux. Elle est dorénavant publique. C'est une excellente chose!

Par ailleurs, Gisèle Dessieux a rencontré le 27 février Jean-Paul Bachy dans un lieu à l'architecture très intéressante, l'hôtel de région à Châlons en Champagne. L'entretien a été très cordial (non, non, ce n'est pas du langage diplomatique, ce sont les faits). Il a montré qu'il n'y avait aucune animosité personnelle entre eux. Il a aussi permis de faire le constat, pour l'un que les décisions nationales ne prenaient pas suffisamment en compte les demandes locales et pouvaient de ce fait créer des situations problématiques, et pour l'autre qu'un accord avait pour vocation à être respecté. Chacun a ainsi marqué ses positions et a rappelé sa volonté de participer activement à la campagne de Ségolène Royal. Maintenant, le temps et la réflexion personnelle vont faire leur oeuvre. N'en doutons pas, puique nous sommes entre gens intelligents et qu'il y va de l'intérêt de la gauche, nous sortirons par le haut de ces difficultés...et Jean-Luc Warsmann devra batailler ferme pour conserver son siège.

Aucun commentaire: