Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

samedi 31 mars 2007

Décryptage de parrainages

Il est bien connu que le parrainage des candidats par les élus, avant une élection présidentielle, est avant tout une affaire de conscience….La fédération M.R.C.-08 s’est donc amusée à rechercher à qui les maires ardennais qui avaient parrainé Jean-Pierre Chevènement en 2002 ont accordé leurs faveurs cette fois-ci.
Globalement, on peut distinguer trois cas de figure :
- le parrainage de soutien : c’est le cas de ceux qui ont choisi la «continuité » en apportant leur signature à Philippe de Villiers, un souverainiste reconnu quoique un peu sulfureux sur les bords.
- le parrainage civique : c’est le cas de ce maire plutôt ancré à droite qui n’a pas hésité à apporter sa signature à Olivier Besancenot, en dépit de sa réputation de dangereux révolutionnaire. Soyons-en sûr, ce choix a été inspiré par la ferveur la plus républicaine et l’innocence la plus candide contrairement à celui des élus d’un certain parti politique appelés in extremis à la rescousse du trotskisme par le plus virulent des candidats de la droite. Honni soit qui mal y pense ! Machiavel ne saurait avoir d’émules dans notre beau département.
- le parrainage oublié sur le bureau (soyons optimistes) de la mairie : c’est le cas de plus de la moitié des maires qui avaient soutenu Jean-Pierre Chevènement! C’est certainement parce qu’ils ne jugeaient aucun candidat digne de recevoir leur signature…à moins que ce ne soit le résultat des pressions créées par la mise sur la place publique du nom des élus ayant offert leur parrainage. Les élections municipales sont tellement proches, il faut comprendre ...

Aucun commentaire: