Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

jeudi 17 avril 2008

La vérité finit toujours par percer

A l'image de tous les partis politiques, le MRC surveille comme le lait sur le feu les mesures ou les positions adoptées par le gouvernement, les partis adverses et même ceux avec lesquels il entretient des relations plus ou moins cordiales. Ce travail de veille, indispensable à une bonne compréhension de la situation politique, aboutit souvent à quelques discussions qui permettent d'animer le Conseil national, voire le Bureau national, mais il va rarement au-delà. Cependant, lorsque l'affaire est d'importance, elle peut donner lieu à une réaction officielle qui prend la forme d'un communiqué de presse. Ainsi, les instances dirigeantes du MRC ont-elles décidé cette semaine de prendre leur plus belle plume et d'adresser aux agences de presse qui le relayeront auprès des autres médias le texte suivant:
"Dans la foulée de la privatisation tous azimuts et des désengagements financiers de l'Etat en tout genre, le Ministre de l'Education Nationale, Xavier Darcos (de concert avec la Ministre des Finances, Christine Lagarde) a pris subrepticement la décision de créer un "Fonds spécifique" pour les écoles privées, destiné à favoriser l'ouverture de classes d'écoles confessionnelles dans les quartiers dits "sensibles". Dans le même temps au motif de "caisses vides de l'Etat", le gouvernement très libéral de François Fillon affecte la suppression de fonctionnaires du Service Public au premier chef à l'Education Nationale ! Le Mouvement Républicain et Citoyen s'élève vigoureusement contre cette politique de dégradation programmée de l'Enseignement Public et s'oppose à cette nouvelle atteinte à la Laïcité, principe de base de la République, que constitue le financement d'Etat pour une augmentation de postes en quartiers "sensibles" dans le privé, corrélatif à une baisse drastique de postes dans l'Education Nationale. Le Mouvement Républicain et Citoyen demande aux députés et sénateurs de gauche de réagir au plus vite à cette remise en cause de la Laïcité républicaine."
Vous vous demandez sûrement pourquoi le MRC-08 qui s'est jusqu'ici volontairement limité à des informations départementales, voire cantonales pendant les élections et même locales lorsqu'il a une connaissance de la situation suffisante reprend aujourd'hui cette information nationale. Peut-être même êtes-vous en train de penser perfidement que nous n'avons plus rien à dire et que nous nous contentons, comme un bon nombre de blogs, de reproduire ce qui figure sur les sites nationaux. Vous auriez grand tort! Si nous vous faisons part de ce communiqué de presse, c'est tout simplement pour montrer que lorsque le Conseil général des Ardennes alloue le 06 octobre 2006 une subvention de 196.386 euros aux collèges Saint-Rémi et Saint-Jean-Baptiste à Charleville-Mézières, Saint Louis à Vouziers, Mabillon à Sedan et Sainte Thérèse à Rethel ou lorsqu'il décide d'attribuer le 23 fevrier 2007 la somme de 18.738 euros au lycée agricole privé sous tutelle de l'enseignement catholique de Maubert Fontaine, il est guidé par des motivations qui doivent au moins autant à son positionnement politique très à Droite qu'à sa volonté d'aider à la réussite scolaire de tous les élèves ardennais. Le masque est tombé, l'argument pédagogique n'était qu'une argutie, comme il l'est d'ailleurs dans les efforts acharnés pour obtenir la fermeture des petits collèges publics ardennais...

Aucun commentaire: