Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

lundi 23 juin 2008

Montage vidéo du 4ème congrès du MRC

2 commentaires:

Ophélie a dit…

Tout dans ce montage vidéo semble montrer que l'ambiance du MRC est cordiale!

Peut-être vais-je sembler ignorante mais pourrait-on m'expliquer quel est le but de ce congrès du MRC?

[ Très bon choix musical de la part de l'auteur du montage vidéo!! ^^]

mrc-08 a dit…

Le MRC, comme la plupart des partis politiques français, est une organisation démocratique. Il est dirigé par des personnes élues qui doivent respecter les statuts qui ont été acceptés par les militants. Au titre de ses statuts, le MRC organise tous les 2ans un Congrès national pour renouveler ses instances dirigeantes (cela ne veut pas dire les changer, les sortants peuvent très bien être réélus!)afin de leur donner la légitimité nécessaire pour qu'elles puissent s'exprimer en leur nom. Par la même occasion, nous en profitons pour apporter à nos statuts les petites modifications qui paraissent nécessaires.
Le but de ce Congrès était donc de satisfaire à ces exigences. Mais il a surtout permis de réintroduire sur la scène politique française un homme hors du commun, Jean-Pierre Chevènement, le seul ministre à avoir démissionner 3 fois parce qu'il préférait faire passer ses idées avant la conservation d'un poste aussi prestigieux soit-il (en 1983, 1990 et 2000)! C'est un homme de conviction et d'envergure qui fait passer l'intérêt général avant son intérêt particulier dont la Gauche française a plus que jamais besoin. En septembre, il retrouvera très certainement une tribune parlementaire en devenant sénateur du Territoire de Belfort. Il sera alors en possession des leviers nécessaires pour pouvoir guider la Gauche vers la voie de son relèvement (elle a tout de même perdu les élections présidentielles de 1995, 2002 et 2007!).
La bonne ambiance est peut-être due à notre taille modeste ... ou au fait que nous ne sommes motivés que par nos convictions et non par de vulgaires ambitions électorales, au choix...
Quant au fond musical, c'est un tube du groupe irlandais U2 qui s'imposait pour fêter le NON des Irlandais au détestable traité de Lisbonne. Pour la petite histoire, ce nom de U2 était aussi celui d'un avion espion américain abattu au dessus de l'URSS en 1960 en pleine coexistence pacifique, il faut donc y voir un clin d'oeil à la méfiance qu'il convient d'avoir envers les beaux discours tenus par ce pays par ailleurs plein d'attraits.