Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

samedi 28 avril 2007

Elus d'aujourd'hui, élus de demain...





























Comme toute organisation politique, le MRC-08 s'efforce de populariser ses idées afin de convaincre le maximum d'électeurs et d'obtenir à terme des élus capables de le représenter dans les instances décisionnelles. Mais, en républicains tenaces que nous sommes, nous pensons également que nous avons un devoir d'information envers la population. Aussi, pour ceux de plus en plus nombreux qui ne liraient pas la presse régionale, voici le portrait des 6 principaux élus du département.

En début de cette galerie figurent les 3 députés actuels classés dans l'ordre affecté à leur circonscription: Bérengère Poletti élue dans la circonscription de Charleville Mézières-Rethel, Philippe Vuilque élu dans la circonscription de Charleville Mézière-Givet et Jean-Luc Warsmann élu dans la circonscription de Sedan-Vouziers. Ensuite se trouvent Benoît Huré, président du Conseil Général et sénateur, Claudine Ledoux, maire de Charleville-Mézières et Dominique Billaudelle, maire de Sedan.

Sur ces 6 élus, 5 sont concernés par les élections qui se dérouleront en juin 2007 et en mars 2008. Ils trouverons en face d'eux des concurrents nombreux et souvent de qualité, parmi lesquels figureront des candidats présentés par le MRC-08. Nous espérons donc que cette galerie de portaits relèvera bientôt du passé et que des têtes nouvelles y feront leur apparition. Si elles sont issues de nos rangs, nous en serons ravis, mais la parole est aux électeurs: alors, que les meilleurs gagnent, pourvu qu'ils mènent une campagne respectueuse des autres (ce qui implique à nos yeux l'application des accords politiques nationaux, dans la 3ème circonscription comme ailleurs!) et qu'ils défendent efficacement, non leurs ambitions personnelles, mais les intérêts des Ardennes qui en ont bien besoin et ceux de la France.

1 commentaire:

vigie08 a dit…

Si je compte bien ,ça fait 3 élus aujourd'hui de gauche et 3 de droite, mais les pouvoirs essentiels sont détenus par ceux de droite. Dans un département comme les Ardennes dont la majorité des électeurs est de gauche, ça fait mal au coeur. Alors, camarades de gauche, arrêtez de vous chamailler, unissez vous et virez les sortants!