Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

lundi 9 avril 2007

Morceau choisi

Depuis hier, nous savons ce que la centrale nucléaire de Chooz a rapporté en 2006 à l'économie ardennaise: 85,3 millions d'euros sonnants et trébuchants! Cette somme se décompose en 50 millions de taxe professionnelle, 8,9 millions de taxe foncière, 1,1 millions de taxe d'agence de bassin, 20 millions de salaires pour les 735 agents EDF, 1,8 millions de commandes dans le département et 3,5 millions dépensés par les prestataires lors des arrêts de tranche.
C'est un joli pactole qui suscite bien des convoitises à en juger par les querelles récentes sur le fonds départemental de péréquation de la taxe professionnelle. Au MRC-08, plutôt que d'entrer dans cette polémique intéressée, nous préférons mettre ces chiffres en rapport avec les retombées économiques du tourisme pour notre département: 1.170 emplois directs (c'est plus que la centrale certes, mais il ne faut pas oublier les 1.300 prestataires qui affluent lors des arrêts de tranche!) et 40 millions d'euros en 2005 d'après le schéma départemental de développement du tourisme qui est devenu une véritable bible pour nombre de nos décideurs.


Comparaison n'est pas raison, mais en l'espèce la mise en relation de ces 2 réalités chiffrées est édifiante et sans appel. Ceux qui persistent à vouloir faire du tourisme la clef du développement des Ardennes seraient bien inspirés de s'en imprégner et d'en tenir compte.

1 commentaire:

manitou a dit…

Voilà qui remet les choses en perspective! tant pis pour les écolos de pacotille, le nucléaire rapporte plus au département que leur lubie d'Ardennes vertes, sans prendre en compte l'absence de gaz à effet de serre et le surplus d'indépendance énergétique pour la France.
Bravo au MRC-08 de rappeler cette vérité qui ne peut déranger que ceux qui ont des oeillères