Jean-Pierre Chevènement, invité de LCI

Chevènement : "on a détruit l'école de l'intérieur"

samedi 2 juin 2007

Clip officiel du MRC

1995, 2002, 2007: 3 élections présidentielles, 3 défaites pour la Gauche! Certains s'évertuent à trouver des causes conjoncturelles à ces échecs: l'usure du pouvoir après 14 ans de mitterrandisme, la division de la gauche, le parti pris flagrant des médias ...
Au MRC-08, nous pensons que ces explications à courte vue font l'impasse sur l'essentiel: si la Gauche a subit tant de défaites, c'est qu'elle est gravement malade! Elle n'a plus de projet politique capable de faire rêver et de mobiliser les foules, elle a abandonné ses valeurs traditionnelles à une droite populiste et elle s'est globalement résignée à aménager le capitalisme et la mondialisation au lieu de proposer un contre-projet de société ambitieux mais réaliste. La Gauche ne trouvera donc pas son salut dans des petits règlements de compte personnels ou dans des rabibochages de façade entre appareils politiques. Elle doit procéder à une critique lucide de ses erreurs et effectuer une refondation autour de valeurs clairement assumées.
Pour réaliser ce vaste travail, il faudra une réflexion en profondeur qui se fasse sans exclusive, ni tabou. Conformément à sa vocation d'aiguillon ou de poil à gratter, le MRC entend prendre toute sa place dans cette entreprise. C'est pourquoi il présente suffisamment de candidats aux élections législatives pour assurer sa perennité dans les 5 ans qui viennent. Cela lui permet par ailleurs d'avoir accès à la campagne officielle à la télévision. Dans ce cadre, un clip a été réalisé, il passera sur les chaînes publiques, mais vous pouvez également le visionner en cliquant sur le lien suivant:
Le clip du Mouvement républicain et citoyen (MRC) pour la campagne officielle des élections législatives

10 commentaires:

modem-usb-56k a dit…

Conformément à sa vocation d'aiguillon ou de poil à gratter... Cela m'inspire une réflexion : "De profondis morpionibus..."

mrc-08 a dit…

Plutôt qu'une réflexion, c'est le titre d'une chanson paillarde qui mérite d'être connue. Elle est très en vogue encore aujourd'hui dans les milieux étudiants, mais nous craignons qu'elle nous éloigne des questions politiques qui nous préoccupent.

titi08 a dit…

la gauche est en effet malade ces derniers temps des individus qui au sein du parti socialiste ou bien pire au sein des formations satellites jouent la promotion de leur pomme au lieu de la promotion des idées et de la défense des travailleurs de ce pays.
"le poil à gratter" n'est utile que s'il n'envoient pas le malade à l'hosto avec des brulures généraliées. Actuellement le "poil à gratter" joue contre son camps et met une épine dans le pied des militants de gauches qui oeuvrent pour faire gagner la gauche dans ce département et dans cette circonscription face à une droite arogante sur de son pouvoir.
Le 10 juin faites le bon choix

mrc-08 a dit…

C'est vrai que la gauche est malade de ces individus qui jouent la promotion de leur pomme, plutôt que la défense des idées. Mais il n'est nul besoin d'aller à Paris pour en trouver de pareil..
Quant à mettre une épine dans le pied des militants de gauche de ce département, c'est une autre façon d'appeler la contre-partie pour les 1524000 voix potentielles amenées par le MRC lors de la présidentielle et les réseaux d'influence qui vont avec. En décembre 2006, les instances nationales du PS en ont jugé autrement. Faut-il refaire l'histoire?

modem-usb-56k a dit…

non pas besoin de refaire l'histoire, elle va s'écrire toute seule...
Gisèle à la maison...
Socialistes, peuple de gauche un seul mot d'ordre :

VOTEZ BACHY !

Seul ce candidat est légitimé par les militants

mrc08 a dit…

L'histoire qui s'écrit toute seule, ça fleure bon les fadaises des néo-cons (abréviation de conservateur tès en vogue)américains au début des années 1990. On sait ce qu'il en est advenu.
Quant à la légitimité, Gisèle Dessieux est la seule qui possède celle qui est conférée par le Parti socialiste, le vrai, celui qui siège rue de Solférino. Alors, légitimité contre légitimité, laquelle l'emporte? Peut-être celle qui peut en plus se draper dans les plis de la légalité!

vigie08 a dit…

Le clip du MRC est très bien . Avoir envoyé Chevènement plutôt que des inconnus comme l'ont fait les autres partis, c'est plus parlant. Bravo aussi pour le logo du MRC qui vient au bon moment s'afficher derrière l'orateur: c'est judicieux pour populariser ce parti qui a bien besoin de se faire connaitre

Tous à Gauche a dit…

Merci au "webmaster" de recentrer le débat sur ce qui nous interesse..."modem-usb-56k" semble fixé sur une seule idée. Votre choix, Madame, Monsieur nous le respectons, vous pouvez le crier haut et fort ; il me parait cependant judicieux de respecter également les sujets et d'élever le débat.

Le MRC en faisant le choix de l'appui à Ségolène Royale a fait le choix de l'avenir pour la France. Le PS tel qu'il exista se meurt. Soit des "têtes" disparaissent, d'autres montrent le bout de leur nez...c'est le renouvellement naturel qui doit être accompagné nécessairement d'un renouvellement d'idées encré dans le ton donné par Ségolène Royale.

titi08 a dit…

la seule légitimitée au parti socialiste, ne vous en déplaise ,c'est le vote des militants... c'est la toute l'honneuret la force d'un parti.
Si les appareils nationaux l'on oublié, les socialistes ardennais y sont très attachés.
les militants socialistes ardennais ont choisi Jean Paul Bachy ps Gisèle Dessieux, je suis désolé que cela vous défrise mais l'histoire est telle qu'elle est...
le 10 juin votons bien

mrc-08 a dit…

Nous remercions tous à gauche de contribuer par ses commentaires à l'élévation du débat. En politique, c'est nécessaire, mais il faut aussi savoir écouter ce que disent les autres. S'ils pensent différemment de nous, s'ils ont une façon de s'exprimer qui n'est pas la nôtre, s'ils abordent la politique par un angle différent, c'est leur droit. Nous sommes une formation de gauche attachée au triptyque républicain, nous laissons donc chacun s'exprimer...à la seule condition qu'il reste dans le cadre des lois en vigueur! Cela permet la contradiction qui est source d'enrichissement mutuel. Allons-nous nous en plaindre? Certainement pas. Nous refusons de résumer la politique à de la communication. Alors, échangeons chacun à notre manière nos idées et utilisons toutes les possibilités de l'interactivité des médias actuels.